Les actualités express

Faillite pour la chaîne de boutiques Kama Sutra
La chaîne de boutiques Kama Sutra, spécialisée en lingerie et produits érotiques, met la clé sous la porte. Un avis de faillite a été déposé à la fin mars par la propriétaire, Annie Cabana, qui avait fondé son entreprise en 1996. Le dépôt de bilan concerne le siège social de l'entreprise, situé à Val-Bélair, ainsi que les succursales de Place Fleur de Lys, des Galeries de la Capitale et de Lévis. Il a été impossible de joindre Mme Cabana, ni un représentant de l'une de ces boutiques, toutes fermées, comme celles de la rue Saint-Jean et du boulevard Henri-Bourassa, à Charlesbourg. Diplômée en sexologie de l'UQAM, Annie Cabana s'était lancée en affaires en 1991, en collaborant à la gestion de la franchise La Capoterie, rue Saint-Jean, dans le Vieux-Québec.  Normand Provencher
***
Six ans de pen pour un trafiquant
Un trafiquant d'armes et de stupéfiants, Éric Bouvet, 51 ans, a été condamné vendredi à une peine de 6 ans de pénitencier pour avoir notamment fabriqué des pistolets avec des lampes de poche dans le but de les vendre. Le mécanicien de Lanaudière a été arrêté en janvier 2015 au terme du projet Citerne de la GRC. Il a plaidé coupable à plusieurs accusations de trafic de cannabis, production de résine de cannabis et possession illégale de billets canadiens. Le cas d'Éric Bouvet s'est alourdi lorsqu'il a été reconnu coupable au terme d'un procès de possession d'arme prohibée et d'arme à utilisation restreinte dans le but de les vendre. En plus des pistolets lampes de poche, les policiers ont aussi trouvé trois silencieux et un chargeur de grande capacité chez Éric Bouvet. Détenu depuis son arrestation, le trafiquant aura encore environ 33 mois de prison à purger.  Isabelle Mathieu
***
Décédé à la suite d'un malaise
Un homme de 85 ans est décédé à Québec, vendredi soir, alors qu'il conduisait sa voiture sur le boulevard des Gradins, dans le secteur de Lebourgneuf. Un malaise est à l'origine du décès, confirme Cyndi Paré, agente aux communications au Service de police de la Ville de Québec. Alors qu'elle circulait en direction nord sur le boulevard des Gradins en compagnie de sa conjointe, la victime «a vraisemblablement eu un malaise et a perdu le contrôle de son véhicule», raconte Mme Paré. Se dirigeant vers l'intersection avec la rue du Gîte, où étaient déjà arrêtés deux véhicules circulant également en direction nord, il a percuté une première voiture - jusqu'à en perdre sa roue droite -, a percuté la deuxième voiture, avant de finir sa course dans l'accotement. «L'homme a été transporté dans un centre hospitalier, où son décès a été constaté», indique Cyndi Paré. La conjointe de la victime a également été transportée à l'hôpital. Aucune des personnes qui se trouvaient dans les voitures percutées n'aurait quant à elles subi de blessures.  Camille B. Vincent
***
Un faux policier arrêté
Un appel à la collaboration lancé le 31 mars dernier par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) pour retrouver des individus prétendant être des agents de la paix afin de commettre des fraudes a porté fruit. Un homme de 31 ans, de Québec, a été arrêté en fin d'avant-midi vendredi et devrait comparaître samedi pour faire face à des accusations de fraudes et de s'être fait passer pour un agent de la paix. «À la suite de la diffusion de notre communiqué et des photos d'un des suspects, l'enquête a grandement évolué. Les informations reçues ont été en mesure de confirmer l'identité d'un suspect», indique le SPVQ par voie de communiqué. Le stratagème consistait à appeler les victimes en prétextant être un policier voulant enquêter sur une fraude commise à leur égard. Il se déplaçait ensuite au domicile de la personne et procédait à la collecte de données bancaires telles que les numéros de comptes, de cartes de crédit, de débit et le NIP pour chacun d'entre eux.  Camille B. Vincent
***
Arrestation pour porno juvénile
Un homme de 33 ans de Saint-Georges a été arrêté jeudi en lien avec une affaire de pornographie juvénile. Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ) a procédé à l'arrestation. L'individu a comparu vendredi au palais de justice de Saint-Georges de Beauce pour faire face à des accusations de production de pornographie juvénile, de contacts sexuels avec deux personnes mineures et de possession de stupéfiants. La SQ a procédé à une perquisition au domicile du suspect, où du matériel informatique a été saisi.  Camille B. Vincent