Les actualités express

Saisie de drogues
La police de Québec a démantelé mercredi un réseau de trafiquants de stupéfiants. Les policiers ont arrêté cinq individus et fait cinq perquisitions au cours desquelles ils ont saisi 3500 comprimés de méthamphétamine, plus de deux onces de cocaïne, deux armes à feu, un pistolet à impulsion électrique, une veste pare-balles, un cellulaire et 5500 $ en argent. Mercredi, trois des cinq personnes arrêtées ont comparu au palais de justice de Québec. Il s'agit de Martin Plamondon, 48 ans, Michaël Boucher, 21 ans et Jean-Yves Lessard, 47 ans. Ils sont accusés de trafic de stupéfiants et de possession d'arme prohibée.  Jean-François Néron
***
Une pétition pour en finir avec la saga de l'ancienne boucherie Bégin
Le comité populaire Saint-Jean-Baptiste compte mettre de la pression afin d'accélérer la vente et la démolition de l'édifice délabré de l'ancienne boucherie Bégin, rue Saint-Jean. Une pétition sera lancée dans les prochains jours, en collaboration avec les commerçants du quartier. «Nous demandons l'expropriation par la Ville et la construction de logements sociaux», en lieu et place de l'édifice actuel, explique la porte-parole du comité, Marie-Ève Duchesne. Le comité, dont le local est situé juste à côté de l'immeuble en décrépitude, recueille régulièrement des plaintes de citoyens. «On nous en parle régulièrement. Ça réagit fortement, surtout à l'arrivée du printemps, alors qu'il se dégage de délicieuses mauvaises odeurs...», glisse-t-elle avec cynisme. Le comité dévoilera d'autres volets de son «plan d'action» la semaine prochaine, à l'occasion d'une conférence de presse. Les négociations pour la vente de l'immeuble, propriété de l'homme d'affaires Luc Massicotte, s'étirent depuis un bon moment. L'immeuble honni est à l'abandon depuis quatre ans.  Normand Provencher
***
Illumination du pont: si Lessard veut, Labeaume veut aussi
«Si le boss le veut, on va dire oui.» Régis Labeaume n'est pas contre le projet d'illumination du pont Pierre-Laporte si le ministre québécois des Transports, Laurent Lessard est d'accord. «S'il y a de l'argent, il n'y a pas de problème s'il veut payer, pas de soucis, ça va me faire plaisir et on sera même prêts à collaborer», a commenté M. Labeaume jeudi. Mardi, M. Lessard, s'est montré intéressé au projet d'illumination du pont Pierre-Laporte dans les cartons de l'architecte et concepteur lumière Guy Simard. Certains ont toutefois estimé que le dossier du pont de Québec devrait être prioritaire pour la région. «Disons que mes préoccupations vont bien davantage vers la sauvegarde et la mise en valeur du pont de Québec, qui est grandement négligé», a notamment commenté l'historien spécialiste du pont de Québec, Michel L'Hébreux.  Valérie Gaudreau