Le voilier Ville de Québec était un cadeau du fabricant français Bénéteau au maire Jean Pelletier à l'occasion de la première Transat Québec-Saint-Malo.

Le voilier Ville de Québec vendu

Vestige de Québec 1984 mouillant dans le bassin Louise, le voilier Ville de Québec change de propriétaire et devra effacer son vieux logo.
Le comité exécutif de la Ville de Québec a approuvé mercredi la vente du voilier Bénéteau First Class 10. Le fabricant français en avait fait don au maire Jean Pelletier quelques jours avant la première Transat Québec-Saint-Malo organisée en 1984 pour souligner le 450e du premier voyage de Jacques Cartier. Bénéteau célébrait concurremment son 100e anniversaire.
Effilé, dépouillé, ce voilier était conçu pour la compétition. Mais dans la capitale, le Ville de Québec a plutôt été utilisé comme voilier-école et bateau de location par le club de voile Vieux-Port Yachting. À son bord, des centaines de matelots ont appris à naviguer sur le capricieux fleuve Saint-Laurent. 
En 2015, l'administration Labeaume a sondé l'intérêt de l'organisme à acheter le bateau vieux de plus de 30 ans. Une offre de 3000 $ été déposée en 2016. Une évaluation de la valeur marchande par une firme spécialisée a établi qu'il valait 8500 $, mais des travaux de 7100 $ sont requis. 
La Ville a donc décidé d'accepter l'offre du club de voile. Elle demande toutefois à l'organisme de s'engager à «maintenir une offre de services à la communauté de la grande région de Québec». Avis aux nostalgiques, les logos d'identification de la Ville de Québec doivent également être retirés.