Le 31 juillet dernier, Limoilou dans la rue avait lancé un appel à la population pour remplacer le populaire piano public jaune, qui connaissait un franc succès cet été avant que les intempéries aient raison de lui.

Le «stationnement pour piétons» revient à Limoilou cet été

Après le succès de l'été dernier, le «stationnement pour piétons» revient dans Limoilou avec ses bancs jaune vif, sa verdure et son piano public.
Ce lieu de rencontre initié l'an dernier par Monlimoilou.com et la SDC 3e Avenue pourra être utilisé du 4 juin au 28 septembre devant le 721 de la 3e Avenue, soit au même endroit que l'été dernier.
Pour le fondateur de Monlimoilou.com, Arnaud Bertrand, «il allait de soi» que ce projet devait revenir. «L'intérêt du public envers Limoilou dans la rue avait, de loin, dépassé nos attentes à la fin de l'été 2014», a-t-il dit à propos de ce «lieu de rencontre et de partage aux résidents et visiteurs» qui occupe deux cases de stationnement dans la rue.
La Ville de Québec a contribué pour 10 000 $ des 30 000 $ consacrés à la réalisation de cet aménagement conçu par l'architecte et résident de Limoilou Érick Rivard.
Les bancs seront accessibles en tout temps, mais les passants pourront utiliser le piano du jeudi au samedi de 11h à 21h et du dimanche au mercredi de 11h à 19h.
Aux yeux du président de la SDC 3e Avenue, Nicolas Marcoux, ce piano public est «le symbole par excellence de l'aspect culturel» du quartier. «Le piano public offre un lieu convivial et inusité pour les passants. Nous sommes très heureux de reconduire à nouveau ce projet éphémère au coeur de l'artère», a-t-il déclaré dans un communiqué publié jeudi matin.
L'inauguration officielle de l'installation aura lieu le jeudi 4 juin à partir de 17h30 avec des prestations des groupes Edo et Who Are You.
Lors du lancement de cette installation urbaine l'an dernier, le maire de Québec, Régis Labeaume, avait salué l'originalité de la démarche ludique, typique, avait-il dit, de la créativité de Limoilou. «Si vous avez d'autres projets fous comme ça, venez nous voir! La créativité, la folie, c'est à Limoilou que ça se passe», avait-il lancé le 11 juin 2014.