Sur la photo: Rénald Bergeron, vice-recteur aux affaires externes, internationales et la santé de l’Université Laval, Gilles Carignan, directeur général du <em>Soleil</em>, Élodie Massa, vice-présidente du conseil d’administration de Coop Zone et Thierry Watine, professeur de journalisme au Département d’information et de communication de l’Université Laval  

Le Soleil et Coop Zone créent un programme de stages en journalisme

Le Soleil est extrêmement fier d’annoncer la création d’un nouveau programme de stages d’été en journalisme, en partenariat avec Coop Zone.

À titre de nouvelle coopérative, Le Soleil a l’intention de jouer un rôle encore plus actif dans sa communauté, y compris de travailler avec ses institutions au développement d’une relève forte en journalisme.

Car oui, nous croyons profondément que nos sociétés ont besoin d’un journalisme de proximité de qualité, au service du bien collectif. C’est sur cette base que nous avons décidé de reprendre les destinées du Soleil et de travailler à lui construire un avenir.

Le programme de stages Le Soleil/Coop Zone permettra dès l’été prochain à trois étudiants de l’Université Laval de vivre pendant 12 semaines la réalité quotidienne d’une salle rédaction. Ils seront supervisés par notre journaliste judiciaire Isabelle Mathieu, qui a elle-même fait ses premiers pas au Soleil dans le cadre d’un stage d’été en 1996.

«À 20 ans, je mettais les pieds dans ce qui allait devenir chez moi, une maison que je n’ai jamais eu le goût de quitter, évoque Isabelle Mathieu. Avec le stage, j’ai appris rapidement la vraie vie de journaliste, avec ses casse-tête, son adrénaline, sa fatigue, son bonheur.»

La création de ces stages rémunérés est le résultat d’un partenariat entre Le Soleil et Coop Zone, qui a accepté de s’engager pour les trois prochaines années dans le financement de ce programme à hauteur de 125 000 $, par l’entremise de son Fonds de développement coopératif.

«Pour Coop Zone, ce projet prend racine dans nos valeurs et nos principes, explique son directeur général Yves Kogovsek. Nous croyons en la prise en charge et la mise en commun au bénéfice de nos membres et de la communauté. Par ce geste, nous souhaitons non seulement supporter la Coop Le Soleil, mais également assurer le rayonnement de nos étudiants et de notre institution, l’Université Laval.»

Ce nouveau programme est destiné aux étudiants inscrits au premier ou au deuxième cycle au Département d’information et de communication de l’Université Laval, qui appuie ce projet.

Contexte professionnel

Les stages permettront aux étudiants d’enrichir leur expérience et de développer leur talent dans un contexte professionnel, où ils auront à trouver des sujets, couvrir des événements, fouiller des histoires, qui seront publiées sur toutes nos plateformes, dans divers formats. 

Les stagiaires pourront s’initier à toutes les facettes de la production des versions papier et numériques, participer aux réunions d’équipe, et travailler en collaboration avec nos journalistes. Ils profiteront aussi d’une formation au fonctionnement et à l’esprit d’une coopérative de solidarité.

«Ce projet de stages Le Soleil/Coop Zone est une excellente nouvelle pour les étudiants en journalisme de l’Université Laval! Découvrir la vie d’une rédaction comme celle du Soleil entouré de professionnels de calibre est une occasion unique pour celles et ceux qui rêvent de pratiquer un jour le métier. J’y vois là un tremplin formidable pour la relève», estime Thierry Watine, professeur de journalisme au Département d’information et de communication de l’Université Laval.

Les candidats intéressés doivent faire parvenir au Soleil d’ici le 20 mars une lettre de motivation, un CV et quelques exemples de textes ou reportages diffusés dans la dernière année.

Les dossiers seront évalués par un comité composé de représentants du Soleil et de nos partenaires, sous la supervision de Valérie Gaudreau. Un groupe sera convoqué pour des tests et une entrevue. Les trois élus seront annoncés début avril et les stages s’amorceront le 18 mai.

Pour soumettre une candidature, ou pour toutes questions concernant ces stages, contactez Linda Tardif à ltardif@lesoleil.com

+

DE NOMBREUSES VOCATIONS

La cuvée 2002. De gauche à droite: Violaine Ballivy, Maxime Bergeron, Guillaume Dumas, Nicolas Houle, Manuelle Légaré

Le Soleil fut pendant plusieurs étés au tournant des années 2000 une école exceptionnelle où s’est concrétisé un nombre impressionnant de vocations en journalisme. Nos ex-stagiaires occupent encore aujourd’hui des postes clés dans la plupart des grands médias québécois. 

Quelques noms? Parmi ceux et  celles qui oeuvrent toujours au Soleil, citons Mylène Moisan, notre rédactrice en chef Valérie Gaudreau, le directeur de l’information Jean-Nicolas Patoine, nos reporters Élisabeth Fleury, Olivier Bossé, Marc Allard, Jean-François Cliche, Francis Higgins et Geneviève Bouchard.

Sont aussi passés par les stages du Soleil, Isabelle Porter, Guillaume Bourgault-Côté et Hélène Buzzetti du Devoir, Daphnée Dion-Viens et Stéphanie Martin du Journal de Québec, Laura-Julie Perreault, Pierre-André Normandin, Vincent Brousseau-Pouliot ou Hugo Dumas de La Presse, ainsi qu’Olivier Bourque et Guillaume Dumas de Radio-Canada. Pour n’en nommer que quelques-uns.

Serez-vous les prochains?  

La cuvée 2003. À l’arrière Marie-Manon Lessard, Martin Croteau, Jean-Sébastien Massicotte. À l’avant-Pierre-André Normandin, Geneviève Bouchard, Valérie Gaudreau
La cuvée 2004. De gauche à droite: Daphnée Dion-Viens, Anne Drolet, Yan Turgeon, Patricia Cloutier, Vincent Brousseau-Pouliot, Mathilde Goanec.
La cuvée 2005. Au fond, Taïeb Moalla, deuxième rangée Valérie Beaulieu, Marc Allard, Francis Higgins. À l’avant, Jean-Nicolas Patoine et Léa Méthé.