Les modalités du ministère n’étant pas connues, la Ville a préféré reporter l’entrée en vigueur de son règlement pour éviter à ses citoyens d’effectuer des demandes d’autorisation auprès de deux instances.

Le règlement de la Ville de Québec sur l’hébergement collaboratif reporté en septembre

Le règlement de la Ville de Québec sur l’hébergement collaboratif de type Airbnb, qui devait entrer en vigueur le 1er juin, est reporté au 30 septembre, en raison de l’intention du ministère du Tourisme d’instaurer, dès l’automne 2019, un cadre réglementaire.

Lire aussi : Airbnb autorisé partout à Québec dès juin

D’ici là, l’hébergement touristique collaboratif n’est pas autorisé sur l’ensemble du territoire de la ville de Québec. «Nous avons appris récemment que le gouvernement du Québec désirait encadrer l’hébergement touristique à l’échelle provinciale, a mentionné Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. 

Les modalités du ministère n’étant pas connues, la Ville a préféré reporter l’entrée en vigueur de son règlement pour éviter à ses citoyens d’effectuer des demandes d’autorisation auprès de deux instances.

En septembre, il ne sera donc plus nécessaire d’obtenir un certificat auprès de la Ville de Québec, toutefois lorsque la partie du règlement relatif à l’hébergement touristique collaboratif entrera en vigueur la Ville maintiendra les conditions requises pour effectuer de l’hébergement touristique sur l’ensemble de son territoire.

Les citoyens pourront offrir de l’hébergement à des touristes à court terme (31 jours consécutifs ou moins), dans leur résidence principale pour un maximum de 90 nuitées par année.

En ce qui concerne l’hébergement touristique de type commercial (hôtels et résidences de tourisme), le règlement demeure inchangé et il entrera en vigueur au plus tard le 21 juin 2019.