Le promoteur de la tour dans Saint-Roch promet une «oeuvre d'art»

Le promoteur immobilier Cromwell voit grand pour sa tour de 20 étages dans Saint-Roch. Il qualifie de rien de moins que d'«oeuvre d'art» l'immeuble de verre actuellement en construction. L'édifice baptisé Fresk emprunte d'ailleurs son nom au monde pictural.
«C'est une oeuvre d'art. Souvent dans une société, les fresques sont des éléments marquants. On a trouvé ce nom intéressant parce que cette tour deviendra la pierre angulaire du développement résidentiel dans Saint-Roch», lance Jean Morency, gestionnaire des actifs de Cromwell.
Le 19 septembre, Le Soleil éventait l'apparence de l'immeuble en diffusant en exclusivité une image de la rue Saint-Joseph.
De nouvelles maquettes numériques qui seront rendues publiques jeudi montrent maintenant la tour sous d'autres angles. On y voit son apparence la nuit, la vue du hall d'entrée, des terrasses et des exemples modélisés de logements.
«C'est vraiment une fresque qu'on met en place», poursuit-il à propos de la tour qui abritera 169 logements hauts de gamme à partir de l'automne 2016. Il en coûtera de 995 $ à 2600 $ par mois pour habiter cette tour voisine de la bibliothèque Gabrielle-Roy.
M. Morency se dit convaincu que de tels logements sont en demande dans Saint-Roch. «On sait qu'on va trouver preneurs», a-t-il avancé. «Il faut du haut de gamme pour le type de travailleurs de Saint-Roch. Des gens du monde des technologies, avec des revenus intéressants. Des gens qui aiment vivre à proximité de leur travail pour y aller à pied ou à vélo.»
Partout, du verre du plancher au plafond, du béton, de l'aluminium et du bois. «Il y a un cachet industriel chic», explique M. Morency. «On voulait créer quelque chose à l'image du quartier Saint-Roch, un quartier créatif.» La vidéo promotionnelle du projet réalisée par la firme Graph Synergie fait d'ailleurs allusion à la guerre des Post-it que se livrent actuellement les entreprises technos du quartier en collant dans leurs vitrines des personnages de jeux vidéo conçus avec les célèbres petits papiers carrés.
Espaces publics
La tour conçue par la firme d'architectes LEMAYMICHAUD comportera 250 espaces de stationnement intérieurs pour les résidents et le grand public.
Un espace commercial sera aussi occupé au rez-de-chaussée dont l'entrée se fera par la rue de la Couronne.
«Des discussions sont en cours avec des bannières», a indiqué M. Morency en précisant que le local commercial sera assez «petit».
Même si une place publique fait partie intégrante de cette tour souhaitée par l'administration Labeaume dans Saint-Roch, ne la cherchez pas sur les maquettes du promoteur. Ce sera à la Ville de Québec de présenter son concept pour la place coin Saint-Joseph et de la Couronne. «La place publique sera un très beau projet. Ça ne nous inquiète pas», a conclu M. Morency.