Le milieu communautaire appuie le tramway

Après le milieu des affaires la semaine dernière, c’est au tour du secteur communautaire de se mobiliser pour appuyer le projet de réseau structurant de transport en commun.

Dans une lettre ouverte publiée dans Le Soleil, une trentaine d’organismes communautaires de Québec et Lévis joignent leur voix à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches pour «saluer et soutenir publiquement la volonté de la Ville de Québec d’améliorer l’offre de transport en commun». 

Dans son plaidoyer, la Chambre de commerce et d’industrie de Québec et les gens d’affaires soulevaient des arguments de développement économique, de perte de productivité et d’impact sur la qualité de vie des travailleurs coincés dans le trafic.

Extrêmement important

De leur côté, Centraide et ses partenaires considèrent un mode de transport collectif plus efficace comme un «outil extrêmement important pour lutter contre les inégalités sociales».

Les signataires évoquent qu’un réseau mieux structuré facilitera l’accès à l’emploi dans le contexte de la pénurie de main-d’œuvre, et une meilleure accessibilité aux services pour les personnes défavorisées, en plus d’assurer un environnement sain. Du même souffle, les organismes se positionnent déjà pour discuter d’une «tarification sociale, afin que cette nouvelle offre soit accessible à tous et toutes, incluant les personnes en situation de pauvreté».

À lire aussi:

Pour la concrétisation du réseau structurant de transport collectif