La Ville de Québec a opté pour des murs vitrés permanents avec des ouvertures plutôt que des murs rétractables. Cette conception a l’avantage d’offrir une aération naturelle sans laisser entrer l’eau.

Le Marché public de Sainte-Foy construit pour 3,6 M$

La Ville de Québec a octroyé le contrat de construction du nouveau Marché public de Sainte-Foy pour 3 560 000 $.

Le comité exécutif a entériné mercredi la décision de confier l’érection du nouveau bâtiment à Construction Durand, le plus bas soumissionnaire conforme. 

La maquette de la structure en bois et en verre de 1700 mètres carrés a été dévoilée en avril

Elle remplacera les toiles jaunes qui servent d’abris à la cinquantaine de marchands depuis 40 ans. Le remplacement de l’actuel marché était rendu nécessaire pour offrir «une expérience d’achat plus agréable pour les visiteurs et de meilleures conditions de vente pour les producteurs», avait alors expliqué l’administration Labeaume. 

Le nouveau concept prévoit des murs vitrés permanents avec des ouvertures. La conception a l’avantage d’offrir une aération naturelle sans laisser entrer l’eau. La modernisation du marché est réclamée depuis longtemps. 

Elle s’inscrit dans un plan global de requalification du Plateau de Sainte-Foy avec le projet de rue conviviale sur la route de l’Église, la construction en cours du Centre de glace et le passage prévu du tramway sur la rue Roland-Beaudin. 

Le Marché sera déplacé plus au sud à l’intersection des rues de Rochebelle et Roland-Beaudin sur le stationnement qui borde la rue Roland-Beaudin. 

Le coût total du projet s’élève à 5 million $ avait évalué la Ville, incluant le coulage d’une nouvelle dalle de béton et l’installation des infrastructures d’aqueduc et d’égout et l’électricité. Les travaux pour la construction du marché s’amorceront à la fin de l’année 2019. 

L’ouverture est prévue en 2020.