Des musiciens bavarois ont interprété des mélodies traditionnelles avec des cors-des-Alpes.

Le Marché de Noël allemand résonne dans le Vieux-Québec!

Le Marché de Noël allemand s’est ouvert en grand, jeudi, célébrant son dixième anniversaire sous le son des cors-des-Alpes (venus directement de Bavière!) et des feux d’artifices.

Le marché n’était pas encore ouvert que de nombreux touristes étaient déjà attirés par les petites cabanes de bois disposées autour de l’hôtel de ville de Québec. Ils étaient encore plus nombreux à s’agglutiner lorsque les musiciens bavarois ont entamé leurs premières mélodies traditionnelles. 

Puis, au terme de nombreux discours de dignitaires, le coup d’envoi a finalement culminé avec trois explosions de feux d’artifices, dégourdissant la foule frigorifiée. 

Visiblement heureuse que son bébé ait si bien grandi, Britta Kröger, présidente du Marché, a rappelé que le projet imaginé «par terre dans mon salon» avait démarré de façon beaucoup plus modeste. 

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a rigolé jeudi, racontant qu’il était «sceptique» au départ. Il salue aujourd’hui le succès de l’initiative de la communauté germanophone.