Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le maire de Lac-Beauport, Michel Beaulieu
Le maire de Lac-Beauport, Michel Beaulieu

Le maire de Lac-Beauport ne sollicitera pas un troisième mandat

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Michel Beaulieu, maire de Lac-Beauport, ne sollicitera pas un troisième mandat à l’automne.

M. Beaulieu en a fait l’annonce mardi par voie de communiqué. «J’ai été plus qu’honoré de représenter les intérêts des citoyennes et citoyens de Lac-Beauport. Je quitterai avec le sentiment du devoir accompli. J’entends par ailleurs demeurer un citoyen actif et engagé dans ma communauté pour qu’elle ne cesse de s’épanouir», a-t-il fait savoir.

Il se dit fier de ses réalisations pendant ses années à la tête de la municipalité. Parmi elles, notons l’arrivée d’une nouvelle école primaire ainsi que d’un second Centre de la petite enfance (CPE); l’acquisition des Sentiers du Moulin et du Centre de plein-air le Saisonnier; l’aménagement de trois nouveaux parcs municipaux; et l’acquisition de la Chapelle St-James et de l’hôtel Entourage-sur-le-Lac pour bonifier l’offre récréotouristique de Lac-Beauport.

Michel Beaulieu a été élu une première fois en novembre 2009, avant d’être défait en novembre 2013, puis réélu avec une importante majorité pour un second mandat en 2017. Il a aussi occupé pendant quatre ans le poste de préfet de la MRC de la Jacques-Cartier.