Au moins 14 jours seront nécessaires au chantier naval de la Davie pour démonter et diagnostiquer les «gigantesques» structures permettant au F.A.-Gauthier, capable d’accueillir 180 véhicules et 800 passagers, de traverser sans encombre le fleuve, été comme hiver.

Le F.A.-Gauthier en cale sèche à la Davie

Après un trajet d’une trentaine d’heures depuis Baie-Comeau, le F.A.-Gauthier est entré en cale sèche lundi au chantier maritime Davie pour que la Société des traversiers du Québec (STQ) ait le cœur net sur le mal qui donne la tremblante aux propulseurs.

«Il est arrivé à 12h15 aujourd’hui [lundi]», expose le responsable des relations publiques de la STQ, Alexandre Lavoie. «On a réservé 14 jours complets au chantier Davie.»

Il s’agit là du délai nécessaire pour démonter et diagnostiquer les «gigantesques» structures permettant au navire, capable d’accueillir 180 véhicules et 800 passagers, de traverser sans encombres le fleuve, été comme hiver. Il faudra ensuite réparer.

Le F.A.-Gauthier ne reprendra donc pas sa routine de sitôt. La STQ promet cependant d’annoncer rapidement quelle entreprise sera en mesure de lui fournir un navire de remplacement, le temps que le bateau habituel passe sous le bistouri.

Depuis le 8 janvier, c’est le CTMA Vacancier qui a pris la relève. Mais il doit retourner aux Îles-de-la-Madeleine le 1er février.

Depuis le 17 décembre

Le F.A.-Gauthier s’est arrêté le 17 décembre. Il avait alors accosté pour un entretien habituel de deux jours. «C’est là qu’on a détecté qu’il y avait quelque chose qui se passait avec les propulseurs.» Il n’a donc pas repris du service le 19 décembre, tel que prévu. Un service aérien a d’abord été mis en place, jusqu’à l’arrivée du CTMA Vacancier.

Construit en 2013-2014, le F.A.-Gauthier serait le premier traversier propulsé au gaz naturel liquéfié en Amérique du Nord. Il a été mis en service en 2015. Il a connu plusieurs pépins durant son rodage. La STQ assure tout de même qu’il avait ensuite pris son erre d’aller : 99,5 % des traversées prévues auraient été effectuées cette année.