L'usine d'eau Desjardins, à Lévis

Le contrat de l'usine de filtration Desjardins toujours sous la loupe

À première vue, la Ville de Lévis aurait respecté toutes les règles de l'art dans l'octroi du contrat de modernisation de l'usine de filtration d'eau Desjardins. Mais pour terminer le travail, le maire Gilles Lehouillier demande au vérificateur général Yves Denis de se pencher à son tour sur ce dossier.
L'usine Desjardins, un contrat de 75 millions $ qui comptait 15 millions $ en dépassements de coûts, avait été évoquée lors de la commission Charbonneau. C'est pourquoi le maire Lehouillier avait demandé au groupe de travail sur la gestion contractuelle, mis sur pied il y a moins d'un an, de s'y pencher. 
Ce groupe n'a rien trouvé à redire du travail de la Ville. Les dépassements de coûts auraient été justifiés. Plus indépendant, le vérificateur général entame un processus où il recueillera de façon confidentielle les renseignements que des citoyens ou des entreprises pourraient avoir sur la gestion des travaux de cette nouvelle usine, inaugurée en 2014. 
«On lui a demandé d'aller plus loin sur les pratiques qu'on pourrait mettre de l'avant pour encore être plus forts», a commenté le maire Lehouillier. 
Il aimerait que le rapport du vérificateur général, qui sera rendu public au printemps 2017, indique à la Ville quelques «pare-feu» à mettre en place pour éventuellement déceler de la corruption et de la collusion.
La hausse de tarif des piscines intérieures annulée
À la suite d'une plainte d'une citoyenne au dernier conseil municipal, la Ville de Lévis a décidé d'annuler la hausse de tarifs dans ses piscines intérieures. La carte d'accès aux bains libres était passée de 50 $ à 60 $ et donnait accès à la moitié moins de visites. Le maire a admis que la hausse de tarif communiquée aux citoyens était une initiative de l'administration et n'avait pas été approuvée par le conseil municipal. «On vient d'établir les règles du jeu très claires. La tarification, c'est le conseil municipal. Pourquoi? Parce qu'il faut une transparence», a indiqué le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, avant le conseil. Les citoyens qui auraient subi cette hausse seront remboursés ou dédommagés, a promis la Ville. Pour 2016, les tarifs d'accès aux piscines municipales resteront les mêmes qu'en 2015. Le conseil municipal pourrait toutefois analyser une hausse pour 2017.
Nouveau développement près de l'autoroute 20 à Pintendre
Près de 300 unités d'habitation s'ajouteront bientôt à l'arrondissement Pintendre. Le conseil municipal de Lévis a modifié lundi soir son plan d'urbanisme pour permettre la construction d'environ 300 maisons unifamiliales, jumelées ou en rangée au sud-est de la sortie 325 (centre-ville) sur l'autoroute 20 à Lévis. Ce nouveau développement sera accessible à partir du chemin Harlaka. La Ville prévoit aussi un développement commercial accessible à partir de la rue du Terroir. Ce projet de construction prendra place sur un vaste terrain vacant, situé entre Pintendre et le centre-ville de Lévis.