Moins de deux ans après son ouverture, le Centre sportif Marc-Simoneau a dû être fermé temporairement en raisons d'anomalies constatées lors d'un entretien préventif.

Le Centre Marc-Simoneau rouvre ses portes

Trois semaines après sa fermeture inopinée, le centre sportif Marc-Simoneau rouvrira ses portes aujourd'hui. N'ayant pas déboursé un sou pour les réparations, la Ville de Québec écarte la possibilité d'une poursuite contre les constructeurs du stade.
«Les attaches des rideaux qui divisent les terrains ont été réparées et la modification du positionnement du mécanisme d'antichute a été complétée», peut-on lire dans un communiqué publié mardi par la Ville de Québec. Et ces nouveaux équipements sont «sous garantie», précise-t-on.
Le maire Régis Labeaume avait brandi la menace d'une poursuite au lendemain de la fermeture temporaire du centre Marc-Simoneau, inauguré dans Beauport il y a moins de deux ans. 
Pas de poursuite
«Il y a quelqu'un qui va payer pour ça», avait-il laissé entendre.
Mais avec la tournure des événements, soit le fait qu'aucun montant n'a été facturé à la Ville de Québec, celle-ci n'aurait aucun intérêt à poursuivre l'entrepreneur général responsable de la construction du stade, indique Paul-Christian Nolin, attaché de presse du maire.
Le centre sportif avait été fermé après la détection d'anomalies sur le système d'ancrage des rideaux entre les terrains de soccer.