Le scénario est le même que le maire Labeaume avait annoncé en juillet, soit un anneau d'environ 65 millions $ au lieu des 97,5 millions$ évoqués jusque-là. La Ville avait alors «refait ses chiffres» pour arriver avec un projet plus abordable.

L'anneau de glace sur les rails après les élections

Si ce n'était des élections fédérales, l'anneau de glace couvert pour le patin de vitesse serait déjà sur les rails selon le maire de Québec. «Je pense avoir réglé avec le gouvernement provincial et fédéral, mais on n'a pas le droit de l'annoncer pendant les élections», a lancé Régis Labeaume en mêlée de presse vendredi.
Le scénario est le même que le maire avait annoncé en juillet, soit un anneau d'environ 65 millions $ au lieu des 97,5 millions$ évoqués jusque-là. La Ville avait alors «refait ses chiffres» pour arriver avec un projet plus abordable.
Le gouvernement conservateur s'était engagé à financer 32 millions $, une somme qui était toujours dans les coffres à condition que le gouvernement provincial priorise cette infrastructure sportive dans ses demandes au fédéral. Mais le résultat des élections fédérales du 19 octobre risque-t-il de compromettre le projet? «Ça m'étonnerait parce que ça vient d'un programme d'infrastructures», a dit M.Labeaume.
Un YMCA à l'ancien cinéma Charest? 
Même scénario aussi pour la formule de «combo», aussi avancée par le maire cet été. La demande de financement à Ottawa inclurait au total quatre projets à vocation sportive et communautaire. Un centre YMCA projeté sur le terrain de l'ancien Cinéma Charest dans Saint-Roch, récemment acheté par la Ville à l'Université du Québec, pourrait faire partie du lot, même si M. Labeaume ne confirme toujours rien à cet effet.