L'actualité municipale express

INONDATIONS : LE CANDIDAT CAQUISTE MARIO ASSELIN PRÉOCCUPÉ

Le candidat caquiste dans Vanier-Les Rivières, Mario Asselin, espère que le ministre de la Sécurité publique «a écouté les gens sur ce qu’ils vivent par rapport à la gestion du programme» d’aide aux sinistrés du secteur Duberger-­Les Saules à la suite des inondations de la rivière Saint-Charles en janvier dernier. Le Soleil rapportait jeudi que les résidents vivent un stress financier continu parce qu’ils doivent attendre souvent longtemps avant d’obtenir les remboursements du gouvernement du Québec. Les dommages causés à plusieurs résidences dépassent les 100 000 $ et Québec ne couvre pas 100 % des dégâts. Des résidents rencontrés par Le Soleil disent qu’ils devront débourser entre 20 000 $ et 30 000 $ de leur poche. «Je suis préoccupé par leur sort. Je ne veux pas qu’on les oublie. Nous allons surveiller ça de près», promet M. Asselin. Jean-François Néron

***

CONCOURS D'ART PUBLIC POUR IMMORTALISER LES FRÈRES STASTNY

La Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale du Québec ont lancé le concours d’art public pour commémorer les frères Stastny à la place Jean-Béliveau. Peter Stastny a été choisi par le public au terme d’un sondage comme le joueur le plus marquant des Nordiques de la Ligue nationale de hockey. Flatté, l’ancien capitaine a voulu que ses deux frères, Anton et Marian, soient immortalisés avec lui. Une demande qui lui a été accordée. «L’œuvre d’art sera intégrée à la future allée commémorative de la place Jean-Béliveau, près du pavillon de la Jeunesse. Sous forme de sculpture ou d’installation artistique, elle devra être visible à l’année par les utilisateurs du lieu», explique-t-on par communiqué. L’installation de l’œuvre dont le coût avoisinera 180 000 $ est prévue à l’automne 2019. Les artistes intéressés ont jusqu’au 10 mai 2018 pour déposer leur dossier de candidature. Les modalités du concours sont disponibles au ville.quebec.qc.ca/artpublic Jean-François Néron

***

LA MARINA SAINT-ROCH ANIMÉE ENCORE CET ÉTÉ

Ce devait être une place publique éphémère, mais l’Espace collectif de la marina Saint-Roch sera de retour à l’été 2018. La Société de la rivière Saint-Charles, qui assure l’entretien du parc linéaire de la rivière Saint-Charles et gère le point de service à la marina, s’occupera des opérations cette année. L’organisme La Pépinière, Espaces collectifs, à l’origine du concept, fera de l’accompagnement. La Ville de Québec investit 100 000 $ dans l’aventure. Selon le projet déposé, des hamacs et un bac de compost communautaire s’ajouteront aux tables de pique-nique, aux chaises longues, aux palmiers et aux BBQ. Le bar sera agrandi et il y aura encore des spectacles la fin de semaine. Les heures d’ouverture seront bonifiées jusqu’à 20h du dimanche au jeudi et jusqu’à 22h30 le vendredi et le samedi, du 23 juin au 3 septembre. Il ne manque que la chaleur… Annie Morin

***

COLLECTE DES FEUILLES REPORTÉE À CAUSE DE LA MÉTÉO

Le printemps tardif a un effet sur la collecte des feuilles. La Ville de Québec reporte de deux semaines l’opération, qui aura lieu du 7 mai au 1er juin. La Ville rappelle qu’il vaut mieux des sacs en papier et en plastique transparent ou orange pour éviter toute confusion avec les déchets. «Les branches de toutes les essences d’arbres ne font plus partie de la collecte. La collecte se concentre donc sur les feuilles et les résidus de jardinage. Ceux qui le veulent pourront apporter leurs branches dans un écocentre où elles seront déchiquetées pour en faire des copeaux. Il est aussi possible de les rassembler en fagots et de les déposer près du bac de déchets où elles pourront être collectées pour être incinérées», précise le communiqué de presse diffusé jeudi. Il est bien sûr possible aussi de faire du feuillicyclage, soit passer la tondeuse sur les feuilles pour les déchiqueter et en faire de l’engrais. Annie Morin

***

L'INDUSTRIE DE L'ASSURANCE POUR LE TRAMWAY

Les pdg des quatre grands assureurs de Québec, Jean-François Chalifoux de SSQ Assurance, Yvon Charest de l’Industrielle Alliance, Gregory Chrispin de Desjardins sécurité financière et Jean Saint-Gelais de La Capitale, ont appuyé jeudi le projet de transport en commun structurant de Québec incluant le tramway et une meilleure desserte de la banlieue de même que les études pour une meilleure interconnexion entre les deux rives du Saint-Laurent. «Nos employés passent de plus en plus de temps dans leur voiture et un bassin important d’employés potentiels est mal desservi par le réseau de transport en commun actuel. Cette situation, jumelée à une rareté grandissante des espaces de stationnement, est peu propice à favoriser le recrutement. Le statu quo n’est pas une solution», ont indiqué dans un communiqué de presse les leaders de cette industrie qui emploie 22 000 personnes et verse près de 2,5 milliards $ en salaires chaque année dans la région. «Nous sommes des gens de chiffres, des gens de résultats. L’équation est simple : une plus grande mobilité amène une meilleure attractivité, un élément essentiel à la prospérité», résument-ils, ajoutant qu’un réseau de transport en commun performant est avant tout un puissant outil de développement économique. Ian Bussières