Régis Labeaume a été appelé à commenter le projet de tramway en marge d'une conférence de presse à l'Université Laval.

Labeaume reste silencieux sur le projet de tramway

Le maire de Québec, Régis Labeaume, est demeuré silencieux sur les informations qui circulent quant au projet de tramway à Québec, particulièrement sur la construction d’un tunnel qui relierait la basse ville à la haute ville.

Appelé à réagir aux informations parues dans Le Journal de Québec dimanche selon lesquelles un projet de tramway pourrait coûter près de 3 milliards $ et qu’un tunnel pourrait être construit à partir de la côte d’Abraham et ressortir aux alentours de l’avenue des Érables, le maire n’a pas voulu s’avancer. «Je n’ai rien à dire là-dessus parce qu’on n’est pas prêt», s’est-il limité à dire, en marge d’une conférence de presse à l’Université Laval. «Je n’infirme pas, je n’approuve pas, je ne dis rien», a-t-il martelé. 

Aucune date n’est d’ailleurs avancée sur une potentielle annonce. «On verra», a dit le maire Labeaume, à savoir si une annonce pourrait être faite avant le dépôt du budget provincial. 

Questionné à ce sujet, M. Labeaume a avoué avoir présenté les priorités de la Ville de Québec au ministre des Finances, Carlos Leitão, mais il n’a pas voulu en dire plus. Le gouvernement fédéral avait déjà avancé que des «centaines de millions de dollars» seraient disponibles pour la construction d’un tramway à Québec. 

Le maire Labeaume refuse enfin de parler uniquement d’un tramway, mais préfère parler d’un «réseau», qui constitue un «tout». Le maire s’est abstenu de donner plus de détails.