Le maire de Québec Régis Labeaume
Le maire de Québec Régis Labeaume

Labeaume confirme l’hypothèse d’un tramway raccourci à Charlesbourg

Le maire de Québec confirme que le Bureau de projet du tramway a analysé la possibilité d’écourter, en partie ou totalement, le tracé entre les 76e et 41e rues à Charlesbourg pour respecter l’enveloppement budgétaire de 3,3 milliards $.

M. Labeaume a commenté les propos du directeur du Bureau de projet du tramway jeudi devant le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement. Sans plus donner de détails, il évoquait l’hypothèse de raccourcir le tracé de 22 kilomètres du tramway si la valeur des soumissions, connues en principe en juillet 2021, devait excéder l’enveloppe budgétaire de 3,3 milliards $. 

Il reconnaissait que le scénario d’un tracé de tramway raccourci avait été étudié lors des récentes modifications apportées avec l’abandon des trambus pour récupérer 700 millions $ en raison des coûts supplémentaires liés à la construction de la ligne de tram.

«Ce n’est pas un objectif d’avoir un tramway écourté (…) On se donne comme rempart ce bout-là, a commenté Régis Labeaume, vendredi, en marge de l’inauguration du Marché public de Sainte-Foy. Dans un projet de la sorte, vous devez planifier toute sorte d’éventualités. On pourrait,  par exemple, raccourcir le tramway, en partie ou complètement, entre la 76e et la 41e mais ça … Il faut que tu aies des hypothèses comme ça», affirme-t-il.

Échéancier écourté

Le maire de Québec a aussi confirmé avoir demandé d’accélérer la planification du projet de tramway pour permettre l’ouverture des soumissions en juillet 2021 plutôt qu’en février 2022.

«Avant la COVID, on avait comme échéancier d’aller en appel de proposition en novembre. En attendant le premier ministre Legault dire qu’il faut aller plus vite et avoir des projets de relance, on a pris la décision la première semaine de mai de changer l’échéancier», explique le maire, précisant ne pas être très optimiste sur l’état de l’économie à l’automne.

Ainsi, l’appel de proposition sera fait en trois vagues à partir de la dernière semaine d’août. 

«Dan Genest (le grand patron du tramway) a pris six jours de vacances. Je suis désolé pour lui, mais ça sera les seules. Le bureau de projet travaille tout l’été», précise le maire.

«Ouvrir les enveloppes à partir de juillet 2021, c’est une grande différence que de les ouvrir en février 2022», ajoute-t-il. Au passage, il note aussi que «ça serait le fun d’avoir ça derrière nous avant la prochaine élection», sans s’étendre davantage sur son avenir politique.