Labeaume «comprend» Daniel Vézina, mais défend son marché à ExpoCité

Régis Labeaume dit «comprendre» le chef Daniel Vézina qui souhaite garder le Marché du Vieux-Port. Mais le déménagement à ExpoCité bénéficiera «à beaucoup plus de monde», a plaidé le maire de Québec, défendant une fois de plus son projet de Grand Marché mardi.
«On pense que c'est une bonne décision, que ça va bénéficier à beaucoup de monde et à des familles moins fortunées. Je pense qu'on fait un beau geste comme gestionnaires publics et ça va marcher», a martelé le maire de Québec en mêlée de presse avec la vice-présidente du comité exécutif, Julie Lemieux.
Les deux élus répondaient ainsi au chef du restaurant Laurie Raphaël et animateur télé Daniel Vézina qui, lundi, a donné son appui à des commerçants en colère contre le remplacement, à partir de 2018, du Marché du Vieux-Port par un nouvel établissement de 21,8 millions $ voisin du Centre Vidéotron.
«J'y achète depuis 40 ans. Les nombreux restaurants qu'il y a autour ont besoin du Marché du Vieux-Port et je suis prêt à me battre pour ça, a dit M. Vézina. Mon fils est chef lui aussi, et j'y suis allé avec lui. J'aimerais bien pouvoir y aller avec mon petit-fils. Le déménagement, c'est une aberration. C'est comme si tu m'arrachais un bras, comme si tu me coupais une jambe», a poursuivi le chef.
«Daniel, je le comprends, mais on n'a pas le même métier, a répliqué M. Labeaume. Lui voudrait continuer à aller au marché à pied. Mais moi, je suis maire de la ville. Moi, je gère pour la ville, pour l'ensemble de la population.»
Marché «satellite»
Le maire a aussi réitéré, en vrac, qu'un marché «satellite» restera dans le secteur du Vieux-Port pendant la saison estivale après le déménagement en 2018 et assuré que les commerçants de Limoilou, dont ceux de la 3e Avenue, n'ont rien à craindre de la concurrence.
«On a un projet assez fou avec eux pour être sûrs que tout ce qui va se passer à ExpoCité, ils puissent en profiter», a dit M. Labeaume sans détailler ce projet. Il a aussi laissé entendre que les commerçants toujours présents aux Halles Fleur de Lys seront invités à «venir s'installer» au marché d'ExpoCité.
Le maire de Québec a aussi accusé le porte-parole de la Coalition pour le Marché du Vieux-Port, Jean Rousseau, d'être en campagne électorale. «Il ne fait pas ça pour le marché, lui, là, il s'occupe de sa carrière politique car il va se présenter aux élections pour l'équipe de Démocratie Québec bientôt», a attaqué M. Labeaume. 
La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, a reproché au maire de «tirer sur le messager» et réitéré lundi que son parti est contre le déménagement du Marché du Vieux-Port. 
Le futur marché d'ExpoCité sera exploité par la Coopérative des horticulteurs de Québec qui gère déjà le Marché du Vieux-Port. Il devrait abriter une vingtaine de stands permanents et une centaine d'étals saisonniers de fruits et de légumes. 
La semaine dernière, on a appris que l'architecture du marché qui sera aménagé dans le Pavillon du commerce est confiée au consortium formé de Bisson et associés et de L'Atelier Pierre Thibault.