Séance du conseil municipal de Saint-Augustin-de-Desmaures

La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures visée par plusieurs plaintes

Le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) a confirmé au Soleil avoir reçu plusieurs plaintes à l'égard de l'administration de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.
On savait déjà que les conseillers municipaux du parti Horizon Saint-Augustin de l'ex-maire Marcel Corriveau avaient l'intention de déposer une plainte contre le maire Sylvain Juneau. On sait maintenant que plusieurs citoyens ont décidé eux aussi de s'adresser au Ministère.
Audrey Garon, relationniste de presse au Ministère, a indiqué que le traitement de ces plaintes suivrait son cours, mais n'a pas voulu en dévoiler le nombre, la nature, ni contre quels employés ou élus de la Ville elles avaient été portées.
«Nous sommes à les analyser. L'une des plaintes sera étudiée dans le cadre du mandat de vérification qui est réalisé par le MAMOT à Saint-Augustin, car elle comporte des éléments qui peuvent être vérifiés de cette façon.»
Enquête interne
Demandée par le maire Juneau, l'enquête du Ministère fait suite à l'enquête interne concernant toutes les décisions administratives et financières prises à Saint-Augustin depuis la défusion de 2006.
Un citoyen membre d'un groupe de 22 personnes qui a déposé une plainte contre les cinq conseillers municipaux a confié au Soleil avoir été joint par le commissaire aux plaintes du MAMOT.
«La personne qui m'a contacté m'a dit qu'elle avait reçu l'instruction de regrouper toutes les plaintes et de déférer ça au service de vérification du Ministère. Elle m'a aussi dit que les plaintes déferlaient en provenance de Saint-Augustin», conclut notre source, qui préfère garder l'anonymat.