Le photographe Luc Villeneuve a utilisé un logiciel pour reconstituer le panorama à partir des morceaux de casse-tête que constituent ses clichés.

La ville de Québec vue en 4,5 milliards de pixels

Vous êtes à 1,6 kilomètre du Château Frontenac, sur la terrasse de Lévis. Vous prenez une photo du paysage, une vue d'ensemble.
Sur l'image, vous pensez pouvoir distinguer les briques du vénérable hôtel? Tournez-vous vers la gauche; vous voyez cet employé par la fenêtre du restaurant du Concorde à 2,3 kilomètres? 
Ces passagers sur le pont du navire de croisière, à droite? Ou l'échelle par la fenêtre de la tour du Séminaire de Québec? 
Il a fallu 320 photos prises avec un superobjectif de 800 millimètres pour y arriver. Derrière l'appareil, le photographe de la capitale Luc Villeneuve, qui «adore la technologie». 
Il est retourné trois fois sur la Rive-Sud pour avoir les bonnes conditions météo pour s'exécuter. Il a programmé un robot pour diriger l'appareil durant les 50 minutes de la séance. 
Et a utilisé un logiciel pour reconstituer le panorama à partir des morceaux de casse-tête, pour obtenir un paysage dans lequel on peut zoomer jusqu'à voir le visage de touristes sur l'autre rive. 
Une image qui aurait 4,5 milliards de pixels après l'assemblage des 320 images de 36 mégapixels. 
Si vous êtes aussi techno que lui, vous pourrez regarder l'image dans un casque de réalité virtuelle, semble-t-il. 
À voir par ici : quebec360.com Paranoïaques, s'abstenir!