«Faut bien comprendre que lorsqu'on menace de poursuivre ExpoCité ou la Ville de Québec, tout ça se fait aux dépens des payeurs de taxes. Mon travail, moi, c'est de protéger ces gens-là», a soutenu Régis Labeaume.

La Ville de Québec répond à la mise en demeure de Marcel Aubut

Le maire de Québec s'est fait «extrêmement discret» sur sa mésentente avec Marcel Aubut jeudi. Les avocats de la Ville lui ont conseillé de ne pas souffler un mot, parce qu'ils viennent d'acheminer leur réponse à la mise en demeure de la Fondation Nordiques, présidée par Marcel Aubut.
«Faut bien comprendre que lorsqu'on menace de poursuivre ExpoCité ou la Ville de Québec, tout ça se fait aux dépens des payeurs de taxes. Mon travail, moi, c'est de protéger ces gens-là», a soutenu Régis Labeaume. De toute façon, «j'ai dit tout ce que j'avais à dire», a-t-il mentionné.
Marcel Aubut a accordé une entrevue à TVA mercredi, revenant sur le départ des Nordiques et sa relation avec le maire Labeaume, qui a été grandement altérée depuis l'annulation du Gala Triomphe, qui devait récompenser les athlètes de la région, le 30 avril.
C'est en raison de ce rendez-vous manqué que M. Aubut a envoyé une mise en demeure à la Ville de Québec, le 5 mai.