La Ville de Québec compte réglementer les feux extérieurs.
La Ville de Québec compte réglementer les feux extérieurs.

La Ville de Québec réglementera aussi les feux extérieurs

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
En plus du chauffage au bois intérieur, la Ville de Québec compte réglementer les feux extérieurs. La conseillère Suzanne Verreault, responsable de l’environnement, compte «avancer ce dossier en 2020».

«Nous sommes très sensibles aux plaintes et commentaires des citoyens en ce qui concerne les nuisances provoquées par les feux extérieurs», a indiqué Suzanne Verreault au Soleil, mercredi.

La Ville, a-t-elle précisé, a «amorcé un travail d’analyse pour les feux extérieurs depuis plusieurs mois». 

Sans avancer d’échéancier précis quant à une éventuelle réglementation, la conseillère municipale du district Limoilou dit vouloir «avancer ce dossier en 2020, probablement à la suite du dossier du chauffage au bois intérieur».

Selon elle, la Ville doit agir aussi sur les feux extérieurs, «car les impacts sur la qualité de l’air peuvent être très nuisibles selon les matières brûlées».

«Aussi, l’espace entre les maisons est une donnée importante pour les nuisances de fumée et d’odeur», expose Suzanne Verreault, citant l’exemple des quartiers centraux denses, où les cours extérieures sont «restreintes» et les voisins, «très proches». 

«D’ailleurs, la majorité des plaintes viennent de citoyens habitant dans des milieux denses», souligne-t-elle.

Dans son édition de mercredi, Le Soleil rapportait que la Ville de Québec comptait adopter d’ici le printemps 2020 un règlement encadrant l’utilisation des appareils de chauffage au bois. Une proposition de règlement a été faite en ce sens par la division de la qualité du milieu à partir de la recommandation de la Direction de santé publique de la Capitale-Nationale. 

Dans son bilan provisoire de l’étude Mon environnement, ma santé commandée par la Ville de Québec, la santé publique recommandait de réglementer l’utilisation des appareils de chauffage au bois, un type de chauffage qui affecte considérablement la qualité de l’air en hiver, particulièrement dans le secteur Champigny.

Les citoyens auront un certain temps (qui reste encore à déterminer) pour se départir de leur vieil appareil polluant. Un programme d’aide financière sera mis en place pour permettre aux citoyens de se procurer un foyer ou un poêle au bois conforme aux normes environnementales.