Tous les pensionnaires de la SPA pourront profiter des nouvelles installations.

La SPA de Québec aura son parc à chiens à elle

Avec un investissement de 15 000 $, la Société protectrice des animaux (SPA) de Québec termine l’installation de son propre parc à chiens. L’objectif est d’assurer la santé physique et mentale des chiens qui séjournent au refuge.

Tous les pensionnaires de la SPA pourront profiter des nouvelles installations. Il est important de préciser que le parc ne serait pas ouvert au public, seulement les employés de la SPA ou les personnes désirant adopter un chien y auront accès.

«Les chiens qui sont chez nous pourront en profiter pour se dégourdir les pattes et dépenser leur énergie. Cet exercice les rendra plus calmes et plus attentifs lorsqu’ils rencontreront des adoptants potentiels. Ensuite, le parc à chiens pourra être utilisé pour faire de la socialisation entre chiens, pour les animaux qui seront jugés compatibles. Enfin, on s’en servira pour faire l’évaluation sécuritaire de comportement canin, comme il est démontré qu’une simple laisse perturbe le comportement d’un chien et ne permet pas une analyse complète de sa personnalité», estime Félix Tremblay, président de la SPA.

Une partie du parc sera réservée aux personnes qui veulent adopter un chien. Ils pourront interagir avec l’animal, pour explorer leur compatibilité avant de le ramener à la maison. L’activité pourra améliorer le processus d’adoption et assurer un bon jumelage entre le maître et le chien. 

La SPA tient à remercier la famille Vlasic, l’entreprise Merck et la Fondation Québec Philanthrope pour leurs contributions au projet. Prochainement, la SPA fera une campagne de financement via les médias sociaux pour munir le parc d’équipements canins permanents robustes. Il est possible de communiquer avec la SPA pour plus d’informations concernant le parc à chiens.