La rue Saint-Vallier transformée en rue conviviale [VIDÉO]

L’artère commerciale de Saint-Sauveur, la rue Saint-Vallier Ouest, deviendra une rue conviviale, comme le maire Labeaume l’avait promis en campagne électorale. La Ville commencera par verdir une partie du quartier en aménageant deux parcs à l’extrémité ouest de la rue Saint-Vallier.

Quartier avec l’indice de canopée le plus bas de la ville de Québec (13 %) et le plus densément peuplé, Saint-Sauveur est l’enfant pauvre des aires vertes et des rues conviviales. «On est dû pour une mise à niveau», sur Saint-Vallier, a admis le maire de Québec, Régis Labeaume.

La Ville prévoit un réaménagement complet de Saint-Vallier Ouest entre Marie-de-l’Incarnation et Charest Ouest. Sens unique ? Piste cyclable ? Trop tôt pour le dire selon M. Labeaume, mais il se dit prêt à «oser» pour rendre la rue attrayante si les gens le demandent lors des consultations publiques en 2020.

Par contre, la Ville entend garder le maximum de cases de stationnement comme le souhaitent les commerçants du secteur. Pour combler les éventuelles pertes avec le nouvel aménagement, l’administration Labeaume construira un stationnement étagé au coin de la rue Carillon, sur un terrain municipal. 

Deux îlots de fraîcheur 

Avant la transformation en rue conviviale, la Ville créera deux parcs à l’extrémité ouest de Saint-Vallier. Le premier se situera à l’intersection des rues Saint-Vallier Ouest et Bagot. Nature Québec a travaillé sur deux concepts qui seront présentés le 26 novembre à 19 h au Centre communautaire Édouard-Lavergne. 

Le premier projet propose la conservation de 19 cases sur 26. Il prévoit une butte avec de la pelouse pour permettre aux gens de pique-niquer, l’ajout de huit arbres et d’une haie d’arbustes et l’installation de tables mobiles qui pourront être déplacées pour faire place à une zone de spectacle. L’hiver un petit foyer pourra être installé.  

Dans le second, 16 cases de stationnement seraient maintenues. La butte est plus généreuse et forme en son centre une sorte d’amphithéâtre pour y tenir des petits évènements à l’occasion. Des tables fixes sont prévues au sein d’une plate-bande aux allures de micro-forêt. Le monument de Québec, Printemps 2018, est déplacé et mieux mis en évidence au centre de la place. Une structure est également installée pour supporter des hamacs couverts d’une toile ombragée. 

Le second parc est prévu devant le cimetière Saint-Charles. Le propriétaire du stationnement cédera six places de stationnement à la Ville pour l’aménagement du lieu. L’espace sera déminéralisé et intégré au projet de verdissement. Du mobilier urbain comme des bancs et des supports à vélo y seront ajoutés.

Les travaux commenceront au printemps 2020. Pour l’instant, le coût du projet est inconnu. 

Rue Maguire

Le réaménagement de la rue Maguire en rue conviviale se poursuit également. Une rencontre avec les commerçants aura lieu en novembre. 

Les citoyens seront consultés le 10 février à 19 h au Centre communautaire Noël-Brûlart.