La participation à chacun des parcours coûtera 20 $, taxes incluses.

La littérature pour redécouvrir Québec en juillet

Pendant tout le mois de juillet, la Promenade des écrivains offre au public un total de cinq parcours artistiques dans quatre quartiers différents. Une belle manière, selon l’organisme, «de redécouvrir le Vieux-Québec, ainsi que les quartiers Montcalm, Limoilou et Saint-Sauveur», par les textes de près de 25 auteurs québécois.

Dans le secteur de Montcalm, d’abord, le parcours Souvenirs d’hier et d’aujourd’hui promet de faire vivre le brouhaha des cafés, théâtres, musées, galeries et épiceries à travers la plume de huit écrivains. Ceux-ci raconteront, aux dires du groupe, «la douceur de vivre» dans le quartier central de Québec.

Guy Boivin, Esther Croft, Christine Eddie, Hans Jürgen Greif, Jean Lemieux, Claire Martin, André Ricard et Julie Stanton co-signent ce premier parcours, qui partira du 860, Père-Marquette, au coin de l’avenue Lévis, dès 10h30, et ce, jusqu’à 12h30.

À Limoilou, la Promenade des écrivains propose plutôt de se plonger dans l’œuvre de Sylvain Lelièvre et de Limoilou, quartier libre. Dans ses chansons et des extraits de son roman Le Troisième orchestre, l’artiste entend explorer Limoilou et serpenter «ses ruelles mixtes et libertaires» de fond en comble. 

Des textes de François Blais, Marie-Renée Lavoie et Anne-Marie Olivier seront également au menu, tout comme des mélodies du bien connu Michel Rivard. Le départ est prévu à 10h30 le 14 juillet prochain, à la station de radio CKRL sur la 3e Avenue. 

Le parcours Le petit monde de Roger Lemelin animera pour sa part Saint-Sauveur. L’écrivain n’a plus besoin de présentation dans le quartier, lui qui a immortalisé le secteur par des textes comme Au pied de la pente douce ou encore Les Plouffe, dans les années 40. 

«Que reste-t-il du quartier ouvrier d’avant la Révolution tranquille? Visitez la paroisse du bon curé Folbèche, où s’exercent encore les métiers de tanneurs, de typographes et de sténodactylos», ajoute l’organisme, par voie de communiqué, à ce sujet. Le départ du troisième parcours sera situé devant le Monument des Braves, sur le chemin Sainte-Foy, dès 10h30. 

MNBAQ et Maison de la littérature

Le quatrième et avant-dernier parcours prendra racine devant le Monument Wolfe, qui est lui-même situé devant le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ). Regards de flâneuses propose de rendre hommage à la parole des femmes, à travers les voix entremêlées de Nicole Brossard, Adrienne Choquette, Martine Delvaux, Denis Desautels, Andrée Maillet et Lise Tremblay. Le départ est prévu à 10h30, les 21 et 28 juillet prochains.

«Une errance à travers les plaines d’Abraham, des regards d’étrangères sur la splendeur des paysages, les grandes blessures de l’histoire et le pouvoir de la création», écrit l’organisme pour décrier le parcours.

L’ensemble des parcours sera animé par l’écrivaine Marie-Ève Sévigny.

Enfin, depuis la Maison de la littérature, sur la rue St-Stanislas, la Promenade des écrivains propose Romans-fleuves : les sagas de Québec, un parcours qui suggère une randonnée à travers les lieux incontournables de sagas historiques dans la capitale.

Nouvelle-France, immigration irlandaise, grands incendies, commerce portuaire, naissance des grands magasins ou encore création des hôpitaux : le 5e et dernier parcours proposera l’explication des grandes transformations de notre passé collectif.

Suzanne Aubry, Jean-Pierre Charland, Marie Laberge, Micheline Lachance et Annie-Marie Sicotte seront de l’activité dès 10h30 les 22 et 29 juillet prochains. 

L’ensemble des parcours sera animé par l’écrivaine Marie-Ève Sévigny. La participation à chacun d’entre eux coûtera 20 $, taxes incluses.