La Grande foire de Québec fait le pari de la simplicité

Deux stationnements remplis de manèges, un petit chapiteau blanc pour les spectacles, des jeux d'adresse et des gâteries à grignoter : la Grande foire de Québec fait les choses simplement et offre un retour aux sources aux nostalgiques d'Expo Québec.
La preuve : le fameux restaurant Chez Guy et son chapiteau orange et blanc est sur place avec son menu d'époque pour satisfaire les gros appétits. Une dizaine de camions de cuisine de rue complètent l'offre alimentaire de la foire, qui s'installait mardi à ExpoCité, tout près de l'entrée du boulevard Wilfrid-Hamel, sous le regard de quelques curieux.
«On a été beaucoup à l'écoute des gens et on a décidé d'être accessibles [...] Les autres années, les gens nous ont dit qu'ils trouvaient ça cher l'accès au terrain», explique Éric Lavallée, président d'Amusements spectaculaires, producteur avec Beauce Carnaval. 
C'est pourquoi de mercredi à dimanche, l'entrée sur le site sera gratuite en tout temps. Pour monter à bord des manèges, il faut toutefois acheter des coupons ou se procurer un bracelet au coût de 35 $ pour la journée. 
Sur scène
Côté spectacles, le personnage de Caillou animera les enfants à 14h tous les jours, tandis que des chansonniers et des DJ prendront la relève musicale à partir de 18h. En tout temps, des amuseurs de rue, maquilleuses, magiciens et l'équipe de Sciences en folie seront sur place.
M. Lavallée espère attirer au minimum 65 000 personnes durant les cinq jours de l'événement, qui marche dans les traces d'Expo Québec, mais qui en est tout de même à sa première présentation. La Ville de Québec n'est plus impliquée dans cette foire 100 % privée, qui reste la plus grande du genre au Québec. 
L'an dernier, Amusements spectaculaires et Beauce Carnaval avaient tenté de trouver un terrain dans la capitale pour installer cette fête foraine, sans succès. «Ce qui est arrivé l'année dernière, c'est que la Ville de Québec voulait vraiment faire une coupure avec Expo Québec : avoir un an sans manèges sur le site d'ExpoCité», explique M. Lavallée.
La Grande foire de Québec devrait déjà prendre plus d'ampleur l'an prochain, en se tenant sur 10 jours, toujours à la fin août.

Priorité sécurité

Un manège a fait un mort en juillet en Ohio, ce qui a bien sûr secoué les équipes techniques de Beauce Carnaval et d'Amusements spectaculaires. «C'est triste, mais on sait que de notre côté, il n'y a aucune crainte. On s'assure que tout est installé de façon très sécuritaire et c'est surveillé», commente M. Lavallée. Au Québec, c'est la Régie du bâtiment qui encadre tous les manèges en fonction. «Ils regardent nos papiers et ils viennent aussi faire des inspections sans nous le dire.»
Une fille de 12 ans a également été blessée lorsqu'elle a été éjectée d'un manège à l'événement Lac en fête de Lac-Mégantic en fin de semaine dernière. Les manèges étaient toutefois opérés par la compagnie Fun Show et non par celles qui organisent la Grande foire de Québec.