La bibliothèque Saint-Jean-Baptiste s'éclaircit

La cure de jeunesse à laquelle a droit la bibliothèque Saint-Jean-Baptiste d'ici sa réouverture en mars rendra le lieu plus aéré, plus clair et mettra en valeur les vitraux de l'ancienne église de la rue Saint-Jean.
Les esquisses numériques de la bibliothèque réaménagée montrent en effet des murs blancs qui font ressortir les qualités architecturales de l'église néogothique datant de 1848. «Ce choix de couleur permet de mettre en valeur le lieu, les vitraux et le mobilier liturgique qui est encore là», a expliqué au Soleil la vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec, Julie Lemieux.
La Ville de Québec a injecté 350 000 $ dans le réaménagement de la bibliothèque et divers travaux de réfection de l'édifice fermé depuis le 7 novembre. La succursale rouvrira ses portes aux lecteurs au courant du mois de mars.
Les rayons de livres seront aussi tout blancs, et l'ensemble est accompagné d'un mobilier moderne aux teintes de rouge et de brun.
Julie Lemieux, responsable des bibliothèques, souligne aussi la cohérence de ce choix épuré avec les autres succursales réaménagées ces dernières années, comme Monique-Corriveau dans Sainte-Foy et la Maison de la littérature dans le Vieux-Québec.
«C'est la signature qu'on essaye de déployer dans les différents lieux. Les gens commencent à reconnaître cette signature», a-t-elle expliqué. 
Mme Lemieux ajoute qu'un secteur pour les enfants, qu'on ne voit pas sur les maquettes, sera aussi aménagé. La bibliothèque comprendra aussi un poste informatique et une borne Découvrir Québec.
La somme pour rénover la bibliothèque Saint-Jean-Baptiste provient du programme de «réaménagement fonctionnel» des bibliothèques compris dans la Vision des bibliothèques lancée en 2013.
La prochaine sur la liste sera vraisemblablement Charles-H.-Blais de Sillery. L'an dernier, la bibliothèque Le Tournesol à Lac-Saint-Charles a eu droit à ce type de rajeunissement.