Le chantier de la bibliothèque Gabrielle-Roy, centre névralgique du réseau de 25 succursales, commencera en 2019 et est évalué à 40 millions $.

La bibliothèque Gabrielle-Roy fermée au moins un an

La plus importante succursale de toutes les bibliothèques de Québec, Gabrielle-Roy, sera fermée pendant un an, peut-être deux, durant les travaux majeurs de rénovation à partir de 2019. La Ville de Québec cherche activement un local dans Saint-Roch pour installer les milliers de documents et ne pas interrompre les activités.
«Il faudra fermer la bibliothèque Gabrielle-Roy pendant un certain temps», a confirmé jeudi la conseillère responsable des bibliothèques Julie Lemieux.
«On est en train de planifier tout ça et de trouver un autre lieu pour localiser les activités», a-t-elle poursuivi lorsque questionnée en marge de l'annonce d'un investissement de 10 millions$ du gouvernement du Québec. Cette somme sera injectée dans les rénovations des bibliothèques Étienne-Parent de Beauport et Gabrielle-Roy dans Saint-Roch.
«On a essayé de voir si c'était possible de garder Gabrielle-Roy ouverte pendant les travaux, mais c'est un gros, gros chantier. Ce serait difficile de le faire. Mais on va s'assurer que le service sera ouvert à la population. Et à la fin de tout ça, on aura une bibliothèque flambant neuve et branchée sur la modernité», a poursuivi Mme Lemieux.
«Parole tenue»
La somme de 10 millions $ versée par le gouvernement du Québec a été annoncée par le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin. Ces deux importants chantiers sont évalués à 46,5 millions $.
«Pour la ville, c'est presque 47 millions $ dans les deux chantiers, c'est une grosse bouchée. On y croit, on a des convictions, mais c'est encore plus facile quand on voit le gouvernement y investir un peu. Pour nous, à peu près 20 %, ça paraît sur nos équilibres financiers. C'est une excellente nouvelle», a dit le maire de Québec, Régis Labeaume, pour qui cette annonce confirme une «parole tenue» du gouvernement libéral.
«On nous demandait une contribution supplémentaire», a indiqué jeudi le ministre de la Culture du Québec Luc Fortin qui a, lui, livré un plaidoyer pour les bibliothèques publiques.
La somme provient de l'entente de développement culturel conclue entre la Ville de Québec et le gouvernement du Québec.
Le premier des deux chantiers sera celui de la bibliothèque Étienne-Parent évalué à 6,5 millions $, dont 2,6 millions $ provenant de la somme annoncée jeudi.
Celui de la bibliothèque Gabrielle-Roy, centre névralgique du réseau de 25 succursales, commencera pour sa part en 2019 et est évalué à 40 millions$, dont 7,4 millions$ du gouvernement du Québec.
Les grands changements apportés à la bibliothèque Gabrielle-Roy, construite en 1983, se caractériseront par la séparation de l'espace en neuf foyers thématiques consacrés par exemple à la science, à la cuisine, à la bande dessinée, au voyage, à la création, etc. Un concours d'architecture a été lancé en mars.