Le conseiller municipal de Démocratie Québec Jean Rousseau

Jean Rousseau votera contre le budget

Le conseiller municipal de Démocratie Québec, Jean Rousseau, votera contre le budget 2020 et le plan d’investissement quinquennal (PIQ), jeudi. Les raisons : les taxes des commerçants et le futur Centre de biométhanisation.

Selon monsieur Rousseau, les revenus anticipés du Centre de biométhanisation s’avèrent peu réalistes. Le conseiller municipal de Cap-aux-Diamants ne croit pas que les gens vont trier leurs déchets de table.

«Je ne l’achète pas. C’est pour cette raison que je suis contre», a expliqué M. Rousseau, en marge du plénier sur la présentation, dans le cadre du PIQ, du Centre de biométhanisation, projet de 190 millions $, pour traiter les déchets organiques. À la place la Ville devrait créer un centre de compostage, moins coûteux et plus simple».

Première fois 

Pour la première fois, M. Rousseau votera contre le budget de fonctionnement de la Ville. Il fait ce choix en appui aux commerçants qui font «énormément de sacrifices» et vivent «une crise».

Le conseiller municipal ne comprend pas pourquoi l’administration Labeaume n’écoute pas les commerçants qui se sentent étranglés par les taxes. «Il y a un refus de reconnaître que c’est un problème. Les commerçants m’en parlent sans arrêt. Il faut que des gestes soient posés. La Ville de Montréal le fait pour aider les  commerces de proximité.»

«Dans les quartiers centraux, la valeur des bâtiments explose ce qui fait que les taxes sont extrêmement élevées pour les commerçants». Une boulangerie au centre-ville paie beaucoup plus de taxes que la même boulangerie en banlieue. On pénalise les commerçants dans les quartiers centraux», a-t-il poursuivi.