Une sculpture d’aluminium représentant un Jean Béliveau de 25 pieds de hauteur sera installée en l’honneur de l’époque des As de Québec. Il s’agit d’une création dite anamorphique, c’est-à-dire que sa forme change selon l’angle d’observation.

Jean Béliveau brise la glace

Dès l’automne, la place Jean-Béliveau, près du Centre Vidéotron, accueillera sa première de cinq oeuvres qui mettront en valeur cinq grandes périodes de l’histoire du hockey à Québec. À tout seigneur, tout honneur, c’est une sculpture du Gros Bill qui la première occupera les lieux.

Briser la glace, une sculpture d’aluminium représentant un Jean Béliveau de 25 pieds de hauteur, sera installée en l’honneur de l’époque des As de Québec. Il s’agit d’une création dite anamorphique, c’est-à-dire que sa forme change selon l’angle d’observation.

Le célèbre numéro 9 des As se dévoilera à tout spectateur qui se tient debout sur une rondelle de 45 pouces imbriquée au sol. «C’était un sujet délicat à traiter, reconnaît le sculpteur Éric Lapointe. Quand m’est arrivé de pouvoir personnifier cette légende, j’ai mixé la représentation du joueur dans la glace», explique-t-il. 

Pour donner l’impression que l’illustre personnage ne fait qu’un avec la glace, M. Lapointe effectue des tests sur l’aluminium pour lui donner la couleur bleutée qui la caractérise.

Cette première sculpture sera installée à l’automne 2018. Les quatre autres suivront de 2019 à 2022. Chacune représentera quatre autres périodes du hockey: les Bulldogs, les Remparts, les Nordiques à l’époque de l’Association mondiale de hockey et les Nordiques à l’époque de la Ligue nationale. 

C’est d’ailleurs un des joueurs de l’histoire récente des Nordiques qui sera le sujet de la prochaine sculpture. La Ville invite la population à voter parmi cinq joueurs choisis par des spécialistes du hockey. Il s’agit de Peter Stastny, Michel Goulet, Joe Sakic, Dale Hunter et Alain Côté. Une case ouverte permettra aussi d’inscrire le nom d’un autre joueur. Le concours se termine le 31 janvier 2018. Les gens peuvent voter à l’adresse ville.quebec.qc.ca/hockey.

Chaque oeuvre de 200 000 $ est financée à parts égales par la Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale de Québec. Elles seront installées sur l’allée du côté sud du pavillon de la Jeunesse.