Paul-Christian Nolin, l'attaché de presse, travaille dans l'ombre du maire Régis Labeaume. Il recevra une importante bonification salariale en 2016.

Hausses salariales substantielles au cabinet Labeaume

Des membres du cabinet du maire de Québec encaisseront des augmentations salariales substantielles en 2016.
<p>Le maire de Québec, Régis Labeaume, et son directeur de cabinet, Louis Côté.</p>
L'attaché de presse du maire Régis Labeaume, Paul-Christian Nolin, verra son salaire bondir. Il sera payé 95 575 $ annuellement, car il sera désormais compensé pour un horaire de travail de 40 heures par semaine. Il recevait 81 444 $ jusqu'à maintenant. 
165 658 $ pour le directeur de cabinet
Louis Côté, directeur de cabinet du maire, gagnera quant à lui 165 658 $. C'est une hausse de 9000 $ ou 6 % par rapport à 2015.
Même bonification pour la directrice adjointe du cabinet Line-Sylvie Perron (147 951 $) et l'attachée politique Marie Albertson (89 445 $).
Le chauffeur Marc Saint-Gelais recevra quant à lui 63 319 $ plus 16 % pour compenser l'absence d'avantages sociaux.
42 500 $ de plus
Cela fait donc 42 500 $ de plus pour la garde rapprochée du maire Labeaume.
Questionné sur ces hausses salariales, le maire Régis Labeaume a d'abord usé d'humour. «Parlez aux collaborateurs», a-t-il lancé, sourire en coin, alors que son fidèle attaché de presse était juste à sa droite. «La clientèle est de plus en plus difficile pour lui», a-t-il poursuivi pour taquiner les journalistes.
Sur un ton plus sérieux, il a expliqué que les compétences et catégories d'emploi sont évaluées selon les mesures de l'administration municipale. «Nous autres, c'est assez simple, les salaires, on repasse les CV dans la machine et la machine le réévalue en fonction des
critères que tout le monde a.»