Anne Guérette et Démocratie Québec comptaient des candidats dans 13 districts sur 21 à l'ouverture de la course, tôt vendredi matin.

Guérette promet du stationnement gratuit

Si élue, Anne Guérette promet d'offrir gratuitement les 30 premières minutes de stationnement sur toutes les artères commerciales de Québec.
En point de presse sur la rue Maguire avec sa candidate dans Saint-Louis-Sillery, Marie Lacerte, samedi midi, la chef de Démocratie Québec a affirmé vouloir «donner de l'oxygène aux commerces de proximité». 
«Ce qu'on veut c'est que les gens puissent aller chercher une baguette de pain, une pinte de lait ou aller au bureau de poste rapidement sans avoir à payer pour le stationnement», a expliqué Anne Guérette.
Sans détailler son engagement économiquement, l'aspirante mairesse estime qu'il en coûterait «au maximum» 3 millions $ par année à la Ville. Une dépense qu'elle défend notamment en pointant les revenus gonflants engendrés par les parcomètres en ville. «En 2014, les citoyens ont payé 7,8 millions $ pour les parcomètres à Québec, puis en 2016 c'était 10,4 millions $. Il y a eu une énorme augmentation de près de 33 % en deux ans.» 
Même les artères commerciales sans société de développement commerciale (SDC), comme la rue Myrand, bénéficieraient de la mesure, a précisé Mme Guérette, qui compte également imposer un moratoire, si elle est élue, sur le développement de nouveaux espaces de stationnement payants.
Les parcomètres ont une fonction 
La promesse de Démocratie Québec survient deux semaines après que le candidat de Québec 21 dans Saint-Louis-Sillery, Alexandre Pettigrew, se soit engagé à abolir les parcomètres sur Maguire. Or, les parcomètres ont tout de même une fonction autre que financière, a rappelé Marie Lacerte, samedi.
«Historiquement, les parcomètres étaient venus pour aider l'achalandage parce que les gens restaient stationnés pendant 2-3 heures sur la rue et d'autres ne pouvaient en profiter. C'est une question de roulement», a expliqué la candidate de Démocratie Québec, elle dont la mère, Madeleine Lacerte, a eu pignon sur la rue Maguire avec sa galerie d'art durant plusieurs années.
«Notre mesure n'est pas une mesure populiste et ponctuelle qui nous ramène à la case départ», a ajouté Anne Guérette, lançant une pointe à Québec 21. 
Quant à l'aspect technique, la chef de Démocratie Québec affirme qu'il suffirait de reprogrammer les «parcomètres intelligents» pour appliquer sa mesure. «C'est sûrement quelque chose de très facile à faire. On va mettre ça dans le détail dans les prochaines semaines, mais l'on n'est pas inquiet», a-t-elle avancé, assurant que les coûts seraient moindres.
Mme Guérette a par ailleurs profité de sa présence sur l'avenue Maguire pour amasser quelques signatures supplémentaires avant de soumettre officiellement sa candidature à la mairie au Directeur général des élections. «J'ai déjà 200 signatures, mais l'on profite de la journée d'aujourd'hui pour en avoir plus que le minimum. Je veux être certaine qu'il n'y aura pas de problème.»
Se disant «fière» de la première semaine de campagne de son parti, la chef a confirmé que plusieurs nouveaux candidats de Démocratie Québec seront annoncés dimanche après-midi.