La manifestation à l'hôtel de ville de Lévis se déroule sous surveillance policière.

Grève des cols blancs de Lévis: encore des activités annulées

La journée d'aujourd'hui sera chamboulée à Lévis pour plusieurs citoyens qui verront leurs activités annulées et leur accès aux services municipaux limité.
Les fonctionnaires municipaux de Lévis entreprendront leur deuxième journée de grève en trois semaines. Ils protestent contre la lenteur des négociations pour le renouvellement de leur convention collective, échue depuis 2008.
Ainsi, comme lors du débrayage du 3 novembre, les cols blancs bloqueront l'accès aux édifices municipaux. La Ville a pris les devants, cette fois-ci en envoyant dès mardi un avis d'annulation. «La période d'annulation couvre toutes les activités et rencontres devant se dérouler entre 6h et minuit demain [mercredi], et ce, autant pour les activités organisées par la Ville que celles organisées par les organismes et les entreprises», écrit la Ville dans un communiqué.
Les perturbations touchent toutes les activités qui se tiennent dans les piscines Pierre-Létourneau et à l'Aquaréna Léo-Paul-Bédard, dans les gymnases scolaires, dans les centres communautaires et les chalets de service, dans les arénas, sauf le Centre Bruno Verret qui demeure ouvert, et dans les 10 bibliothèques municipales.
Lors de la dernière grève, quelque 80 cols bleus et 90 professionnels ne se s'étaient pas présentés au travail, ralentissant plusieurs services de la Ville.