Les feux d'artifice étaient propulsés d'une barge flottante située au centre du fleuve. L'expérience s'est avérée concluante et sera répétée l'été prochain.

Grands Feux: défi technique relevé, expérience améliorée

Malgré le défi technique qu'a posé cet été la projection des Grands Feux Loto-Québec d'une barque flottante maintenue immobile au milieu du fleuve, l'idée sera «assurément» répétée l'été prochain, affirme l'organisation. Le tout, afin d'offrir une «expérience beaucoup plus immersive» aux spectateurs.
C'est ce qu'a confié au Soleil la directrice générale des Grands Feux Loto-Québec, Hélène Bernard, quelques heures avant que soit lancée la soirée de clôture de l'événement, sous la thématique Soirée cirque.
«Ça a très bien été cet été. On est très, très fiers», indique Mme Bernard. C'est que pour la première fois, les feux d'artifice étaient propulsés d'une barge flottante située au centre du fleuve Saint-Laurent et maintenue en place grâce à deux bateaux.
Voilà maintenant cinq ans que les Grands Feux Loto-Québec sont présentés au-dessus du fleuve, mais les années précédentes, la barge flottante, maintenue en place par une ancre, était située davantage à l'ouest. La visibilité était donc limitée pour certains spectateurs installés au port de Québec et au quai Paquet.
Cet été, grâce à une barque située à un endroit où le fleuve fait un kilomètre de large, les spectateurs n'ont jamais été aussi près de l'action, à 500 mètres pour être exact, se réjouit Mme Bernard. «On a travaillé fort, et le public a aimé. [...] Plusieurs nous ont dit : "C'est les plus beaux feux qu'on a jamais vus".»
On peut donc s'attendre vivre le même genre d'expérience l'été prochain? «Assurément, c'est que du positif», conclut la directrice générale. Et l'expérience pourrait être bonifiée par la présence de la place des Canotiers, dont les travaux doivent être terminés pour le printemps 2017.