La détérioration avancée et irréversible de la façade extérieure du Grand Théâtre préoccupe depuis plus de trois ans.

Grand Théâtre: l'option retenue dévoilée jeudi

La Société du Grand Théâtre de Québec dévoilera jeudi la solution choisie pour la rénovation de son enveloppe au coût de 30 millions $. Les travaux ne nécessiteront pas une fermeture à long terme des salles.
Les invitations aux dignitaires ont été acheminées en fin d'après-midi, lundi. La détérioration avancée et irréversible de la façade extérieure du Grand Théâtre préoccupe depuis plus de trois ans. Des documents obtenus à l'automne 2015 exposaient les trois scénarios à l'étude pour régler la situation.
Il était question «d'encapsuler» le bâtiment dans une nouvelle coquille, par exemple du verre, d'appliquer un nouveau matériau sur le béton ou de remplacer les structures de béton géantes. Il n'a pas été possible de savoir, lundi, quelle option a été privilégiée.
L'annonce devait être faite l'automne dernier. D'après nos informations, ce retard n'empêcherait pas d'entamer les travaux d'ici l'été, tel que prévu.
Entretemps, la Société du Grand Théâtre a mené des inspections, installé des filets de protection, effectué certaines réparations et utilisé des hommes-araignées pour enlever des morceaux de béton qui s'effritaient.
Si certains scénarios prévoyaient une fermeture de deux ans, l'option retenue n'exigera d'interrompre les activés du Grand Théâtre sur une longue période.