La coopérative de commerçants accueillerait également «les résidents, les locaux» dans ses autobus vers le Grand marché. Mais elle vise avant tout les vacanciers.

Grand Marché à ExpoCité: projet de navettes pour attirer les touristes

Les gestionnaires du Grand marché en construction sur le site d’ExpoCité tentent de mettre sur pied un service de navettes pour drainer la clientèle touristique du Vieux-Port vers leur nouvelle demeure plantée à quelques kilomètres de la masse de visiteurs.

«C’est effectivement une volonté de pouvoir acheminer les gens du Vieux-Port vers le Grand marché», explique le directeur général de la Coopérative des horticulteurs de Québec, Daniel Tremblay. «On a le souci que les touristes qui ne sont pas mobiles dans le Vieux-Québec, qu’on avait naturellement [au Marché du Vieux-Port], puissent transiter vers le Grand marché facilement.»

La coopérative de commerçants accueillerait également «les résidents, les locaux» dans ses autobus. Mais elle vise avant tout les vacanciers. «On peut penser, par exemple, aux croisiéristes qui débarquent du bateau, ont quelques heures, mais n’ont pas de moyen de transport. C’est pour qu’ils puissent facilement transiter vers le marché.»

«Pour un touriste, c’est intéressant de visiter le marché. On a tous un peu ce réflexe-là quand on voyage», observe M. Tremblay. «Et, par la bande, ça doit être intéressant aussi pour les marchands parce qu’ils doivent y trouver leur compte.»

L’idée est donc de stimuler les ventes. «On va essayer d’accommoder nos gens pour que ce soit intéressant et que l’achalandage soit là.»

Trouver

«On a rencontré des gens et on s’est fait faire des prix», poursuit Daniel Tremblay. «On essaie de voir si c’est faisable.»

«C’est un projet qu’on aimerait voir réaliser», réitère-t-il. «Après ça, c’est de voir si on a les moyens de nos ambitions. Il faut que ce soit dans la mesure de nos moyens. La Coop ça reste quand même une organisation assez modeste. On n’est pas le RTC!»

D’ailleurs, le Réseau de transport de la Capitale n’est pas partenaire du Grand marché pour le développement de ce service. Le RTC a déjà ses navettes vers ExpoCité, mais elles sont sur la route les jours de matchs des Remparts et à l’occasion de certains spectacles, le soir et la fin de semaine.

Le projet de navette vers le marché n’étant pas ficelé, il est trop tôt pour discuter d’un horaire et de fréquence, note Daniel Tremblay.

Si le rêve tombe à l’eau, les touristes pourront toujours se rabattre sur le petit marché saisonnier qui poussera sur les ruines de l’actuel pavillon voisin du bassin Louise. Sous un chapiteau, il sera exploité de mai à octobre, du jeudi au dimanche.

En parallèle du dossier des navettes, la Coopérative des horticulteurs élabore la programmation pour la fête d’ouverture du Grand marché du printemps ainsi que pour son animation estivale. «Pour rendre le site animé et attrayant», dixit Daniel Tremblay.