Le parc de la Jeunesse, au coeur du quartier Saint-Roch, a été rebaptisé mardi parc Gilles-Lamontagne, en l'honneur de l'ancien maire de Québec.

Gilles Lamontagne a maintenant son parc

Le parc de la Jeunesse au coeur du quartier Saint-Roch a officiellement été débaptisé mardi pour être renommé en l'honneur de l'ancien maire de Québec, Gilles Lamontagne.
«Gilles Lamontagne était un bâtisseur, un homme qui n'avait pas peur du changement», a déclaré l'actuel propriétaire de la mairie, Régis Labeaume. «Son ère a été celle des grands travaux.»
M. Labeaume énumère : le prolongement du boulevard René-Lévesque, la construction de l'usine d'épuration des eaux, l'érection de Place Québec et du Centre municipal des congrès, l'organisation de l'administration publique...
C'est aussi Gilles Lamontagne qui a entrepris de nettoyer la Saint-Charles, notamment en bétonnant ses rives, dit-il. «À l'époque, la rivière est une véritable nuisance, mais vraiment une nuisance», avance M  Labeaume. «Les berges étaient remplies d'ordures, les citoyens se plaignaient des mauvaises odeurs et des rats. Le secteur ici exactement était tout à fait insalubre. En fait, la rivière était un dépotoir.»
Transformation majeure
Voilà pourquoi il juge opportun de renommer ce parc de l'intersection des rues Du Pont et du Prince-Édouard pour honorer son prédécesseur. Parc qui connaîtra une transformation majeure au cours des prochaines années. Le Centre récréatif Saint-Roch sera détruit, le site sera réaménagé. Et la piscine de la marina sera rénovée.
Gilles Lamontagne a dirigé la Ville durant trois mandats, de 1965 à 1977. À son départ, il a été élu aux Communes où il a occupé différents ministères. En 1984, il a quitté le parlement pour devenir lieutenant-gouverneur du Québec jusqu'en 1990. L'ancien aviateur militaire est décédé à 97 ans en juin 2016.