Gestev et un consortium mené par le producteur Olivier Dufour avaient été choisis en février afin de relever le défi de relancer Expo Québec.

Gestev rêve toujours de relancer Expo Québec

Figurant parmi les groupes retenus par la Ville pour relancer Expo Québec à l'été 2017, ce qui n'arrivera pas puisque l'administration Labeaume suspend l'activité au moins jusqu'en 2019, la firme Gestev n'abandonne pas l'idée de participer à la renaissance de l'événement.
Gestev et un consortium mené par le producteur Olivier Dufour avaient été choisis en février afin de relever le défi. Les groupes étaient invités à déposer un plan de relance pour Expo Québec au mois de mai. Les deux parties ont cependant appris samedi que le maire Régis Labeaume faisait une croix sur l'événement pour au moins les trois prochaines années.
Appelée à commenter la situation, une porte-parole de Gestev a seulement déclaré que l'entreprise était toujours intéressée même si le délai sera plus long que prévu. «On respecte la décision de la Ville et notre intérêt est toujours présent. Nous sommes prêts à collaborer avec la Ville dans l'avancement du projet», a affirmé Marie-Michelle Gagné.
Cette dernière ne pouvait dire si des discussions avaient eu lieu avec la Ville depuis samedi, notamment à savoir quelles étaient désormais les intentions du maire. Le président de Gestev, Patrice Drouin, est à l'extérieur du pays pour le moment et n'était pas disponible pour commenter le dossier.
Quant à Régis Labeaume, il a fait connaître sa décision dans une entrevue au Journal de Québec vendredi, puis publiée le lendemain, alors qu'il était à Winnipeg. Il ne s'est plus prononcé depuis et sera à San Francisco jusqu'à mercredi. Aucun élu d'Équipe Labeaume n'a commenté l'affaire lundi lors du conseil municipal.
La position de Gestev, propriété de Québecor, contraste avec celle émise par Olivier Dufour la semaine dernière, quelques jours avant que la suspension de trois ans ne soit confirmée. Le producteur semblait plutôt se diriger vers la sortie.
«Alors nous, ce qu'on va faire, c'est de passer à un autre appel, c'est pas plus grave que ça [...] On n'a pas été agressifs là-dedans, on n'a pas dit : "Grouillez-vous", mais on va finir par se retirer en silence à un moment donné, ça va être fini pour nous», avait-il dit en entrevue au Soleil, déplorant n'avoir eu à peu près aucune nouvelle de la Ville depuis l'hiver concernant Expo Québec. «Je n'ai pas de nouvelles de la Ville, rien. J'ai beaucoup de difficultés à comprendre. Je suis comme un peu désabusé», avait-il ajouté. 
Le consortium de M. Dufour regroupait Attraction Media, Cossette, Projet Y et Relèvénement. Il n'a pas rappelé Le Soleil lundi.