Le ministre Jean-Yves Duclos explique l'emplacement des nouvelles tours de télécommunication.

G7: le cellulaire partout de Québec à La Malbaie à Saguenay

En prévision du sommet du G7 de juin, le gouvernement fédéral verse près de 15 millions $ à Bell Canada pour boucher les nombreux trous dans la couverture cellulaire entre la capitale et Charlevoix, mais aussi entre La Malbaie et Bagotville.

Treize nouvelles tours seront installées près des routes 138, 170 et 362 afin de combler les vides dans lesquels les utilisateurs ne peuvent utiliser leurs cellulaires. Ces voies seront achalandées durant la rencontre diplomatique puisque les milliers de participants atterriront à Québec et à Bagotville.

Les antennes de La Malbaie seront en outre modernisées pour pouvoir supporter l’importante demande durant le sommet du Groupe des sept qui aura lieu les 8 et 9 juin au Manoir Richelieu.

Saint-Siméon, Sagard, Saint-Irénée, Les Éboulements, La Malbaie, même une partie de Saguenay… Le territoire était comme un gruyère, comptant bien des trous. «On avait vraiment beaucoup de découverture. Alors on la prend vraiment très bien cette annonce-là», se réjouit le maire de La Malbaie, Michel Couturier.

«C’est un dossier qui est travaillé ici depuis très très très longtemps», souligne-t-il. «Et puis tout à coup avec le G7, ça a abouti très rapidement.»

«Les gens de la région le souhaitaient depuis un certain temps», convient le député-ministre Jean-Yves Duclos, mandaté pour faire l’annonce. La nécessité d’assurer la sécurité des chefs d’État et des délégations aura finalement permis de réaliser le vœu.

Il fait cependant remarquer que Bell Canada, qui reçoit les fonds pour planter des antennes, s’engage à maintenir le service «à perpétuité» même lorsque les yeux du monde se seront détournés.

L’entente public-privé prévoit que le réseau soit complété d’ici le mois de mai. La couverture cellulaire formera alors «un triangle parfait» entre Québec, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et Charlevoix, illustre M. Duclos.

Le changement sera particulièrement important sur la route 170 entre Saint-Siméon et Saguenay où la couverture cellulaire était quasi inexistante.

En 2018, le Canada préside pour la 6e fois le G7 réunissant également la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis.

En vidéo

La carte de couverture cellulaire