L'abri de verre protégera des intempéries l'imposante horloge suisse conçue par Richard Mille, dont la valeur est évaluée à 2,4 millions $. La place publique voisine de l'hôtel de ville devrait être terminée d'ici la mi-septembre.

Futurs jardins de l'Hôtel-de-Ville à Québec: la «cage» à horloge prend forme

À moins de deux mois de leur inauguration, les jardins de l'Hôtel-de-Ville montrent de plus en plus leur visage. Le gazon est apparu, et l'imposant abri de verre qui accueillera la fameuse horloge Richard Mille a levé de terre.
<p>L'aménagement prévu pour accueillir l'horloge offerte par le canton du Jura</p>
On savait que l'horloge suisse offerte par le canton du Jura pour le 400e anniversaire de Québec, il y a six ans, serait imposante. La boîte de verre dans laquelle elle prendra place, construite récemment, le confirme.
Située du côté de la rue Sainte-Anne, devant l'hôtel Clarendon, la cage de verre vise à protéger des intempéries l'horloge de 3,5 mètres de hauteur sur 2,5 mètres de largeur évaluée à 2,4 millions $.
Mise en valeur de 500 000 $
La Ville de Québec doit investir plus de 500 000 $ pour mettre en valeur ce cadeau de la Suisse qui devait initialement être installé dans la bibliothèque Gabrielle-Roy. Mais le retard dans les rénovations majeures à l'institution du quartier Saint-Roch a convaincu l'administration Labeaume de choisir la future place publique voisine de l'hôtel de ville pour permettre aux passants et aux visiteurs de voir la pièce conçue par le célèbre horloger Richard Mille.
Quelque 7,3 millions $ sont investis pour reconstruire le stationnement de l'hôtel de ville et la future place publique qui devrait être terminée d'ici la mi-septembre.
«Le chantier va bon train, et l'inauguration des jardins est toujours prévue au début de l'automne», a confirmé hier le porte-parole de la Ville, David O'Brien.
La place publique comprendra aussi de la verdure, des jeux d'eau et des escaliers pouvant former une estrade pour des spectacles.