Des relâches plus élevées qu’à l’habitude à la torchère, expliquant le panache de fumée noire, font partie des mesures de protection.

Fumée noire: panne de courant à la raffinerie

Plusieurs se sont étonnés de l’épaisse fumée noire qui s’échappait de la torche de la raffinerie Jean-Gaulin - Énergie Valero, jeudi, à Lévis. Une panne de courant extérieure aux activités de la raffinerie est à l’origine des émanations.

La raffinerie Jean-Gaulin a subi une fermeture complète inopinée vers 11h30. Toutes les unités de production ont été arrêtées.

Les systèmes d’urgence sont rapidement entrés en fonction, selon Marie-Christine St-Pierre, directrice principale chez Tact Intelligence-conseil et responsable des relations publiques de la raffinerie. 

Des relâches plus élevées qu’à l’habitude à la torchère, expliquant le panache de fumée noire, font partie des mesures de protection. 

Une pareille situation se produit lorsqu’il n’y a pas suffisamment de vapeur disponible pour brûler tous les hydrocarbures, selon l’Association canadienne des carburants. Après un court délai, le personnel du site ajuste la vapeur pour optimiser le processus de combustion. «L’alimentation en électricité est critique pour les opérations, fait valoir Mme St-Pierre. La situation est maîtrisée. La fumée est rapidement redevenue blanche.»

Le chef de division du Service de sécurité incendie de Lévis, Réjean Pérusse, a confirmé qu’aucun incendie n’avait été déclaré sur le territoire, incluant chez Valero. La situation devait revenir à la normale au cours de la soirée jeudi.