Foule monstre sur Grande Allée pour accueillir 2015

Les célébrations du Nouvel An sur la Grande Allée sont maintenant un incontournable à Québec. Au-delà des rigodons, chansons à répondre et set carré, cette sixième présentation a été l'année du DJ Destructo et de la Grande Roue, qui ont littéralement volé la vedette.
<p>Kyle et Derek, de Pennsylvanie</p>
<p>Dala et Claudia Vega, du Mexique</p>
Vers 23h, plusieurs milliers de personnes ont envahi complètement la Grande Allée et le Place Georges V, laissant très peu d'espace pour circuler, mais juste assez pour danser!
L'ambiance était à son maximum et plusieurs groupes de personnes venues du Québec et d'ailleurs dans le monde partagent ici leur histoire.
Les trappeurs sont en ville
Parmi la foule dansante, deux personnages sortis tout droit de la Nouvelle-France attiraient l'attention des curieux. «Nous sommes déguisés ainsi, car nous sommes de vrais trappeurs, des tripeux de la nature, des maniaques», racontent Véronique Proulx et Christian Vaudreuil, tous deux vêtus d'un chapeau et d'un manteau de fourrure. «Nous nous occupons ces temps-ci d'une pourvoirie sur la Côte-de-Beaupré et on trappe des canidés, soit des coyotes, des renards et des loups», explique Mme Proulx. En cette soirée du Jour de l'An, les deux trappeurs qui forment aussi un couple expliquent aux jeunes et moins jeunes leur profession méconnue de trappeurs. «Les gens ne savent pas trop, mais il faut suivre un cours pour apprendre à faire la trappe de façon respectueuse et utiliser les bons pièges au bon moment dans l'année.»
Fidèles de la poutine
Kyle et Derek débarquent tout droit de Pennsylvanie. Pourquoi vouloir célébrer ici? «Parce que ça parle français! Et que c'est différent», lancent-ils en anglais. Les deux jeunes hommes qui résident avec un groupe dans une maison louée pour l'occasion ont profité des célébrations des Fêtes du 375e anniversaire de Notre-Dame de Québec. «Nous avons pu faire des prières alors c'était génial», mentionnent-ils. «Nous avons même pu assister à la fermeture de la porte Sainte!» Leur pécher mignon? La célèbre poutine bien sûr!
Feliz año nuevo
Deux filles courageuses et leurs parents ont affronté le froid, pas trop mordant, de la soirée du 31 décembre sur la Grande Allée. Dala et Claudia Vega sont débarquées directement de Mexico pour venir découvrir le froid et la neige. Mais elles ne le regrettent pas! «C'est de sa faute si nous ne sommes pas sur la plage», lance à la blague Dala à soeur. «Je suis venue passer l'été ici pour étudier et je voulais revenir et vivre l'expérience du froid et de la neige. C'est réussi! Tout est si différent. La température, les vêtements, la musique, les immeubles», mentionne Claudia. «La plupart de nos amis sont en ce moment à Playa del Carmen et nous sommes ici. Ce n'est quand même pas ordinaire!»
<p>Robert, Christian, Diane, Carole et Claire</p>
Quand sonnera minuit
Quoi faire lorsque les enfants grandissent et ont leur propre soirée du Nouvel An? S'organiser une nuit survoltée sur la Grande Allée en gang. «C'est la troisième fois que nous venons célébrer ici. Dès qu'on peut venir ici, on le fait! L'ambiance est géniale!», explique Robert de Québec. Ce groupe planifiait d'ailleurs de se retrouver au point le plus élevé de la Grande Roue à minuit. Mais gageons que le plaisir d'être tous ensemble est le plus important pour Robert, Christian, Diane, Carole et Claire.