Petites embarcations et traversiers partageront le fleuve avec les grands voiliers à l'occasion du Rendez-vous 2017.

Foule monstre aux grands voiliers

Les voiliers continuent d'arriver au port de Québec, mardi, offrant un magnifique spectacle aux nombreux curieux qui affluent déjà sur les quais alors que Rendez-vous 2017 n'est pas encore officiellement entamé.
Une foule monstre s'est déplacée dans le port de Québec mardi sous un soleil radieux pour voir les grands voiliers de plus près, signe que la population répond déjà présente au Rendez-vous 2017 donné il y a plusieurs années. 
Dès 8h, de nombreux curieux flânaient sur les quais non seulement pour ne rien manquer de l'arrivée des géants des mers, mais aussi, pour s'approcher de ceux déjà accostés. Plus d'une vingtaine de voiliers avaient jeté l'ancre en milieu de l'avant-midi si bien qu'il n'en manquait qu'une poignée à l'heure du dîner. Tous se devaient d'être en place mardi en fin de journée pour le coup d'envoi officiel prévu mercredi à 11h. 
Les soeurs Boivin étaient au poste dès 6h30 pour ne rien manquer du spectacle. «On a vu arriver quatre voiliers toutes voiles dehors et le bateau américain de guerre», raconte Diane originaire d'Alma, encore emballée par l'expérience. «Ça fait un an que je sais qu'ils vont être ici et je planifie mon voyage à Québec», renchérit Suzanne, qui a fait le trajet de Chibougamau.
Les deux dames n'avaient pas l'intention de monter à bord de l'une ou l'autre des embarcations dans les jours qui suivent lorsque celles-ci seront accessibles au public. «Juste les voir nous suffit», lancent-elles en coeur alors qu'elles avaient encore les yeux rivés sur le Saint-Laurent vers 15h de l'après-midi. 
D'autres spectateurs ne partageaient pas cette opinion alors qu'ils pensaient à tort qu'ils pouvaient visiter les voiliers dès mardi puisque sur le site Internet de l'événement, il est indiqué que celui-ci débute le 18 juillet et se termine le 23. 
De longues files d'attente à prévoir
Qu'à cela ne tienne, Le Soleil n'a croisé que très peu de gens déçus alors que la plupart étaient émerveillés de la flotte et de l'ambiance qui régnait sur les quais, probablement aussi en raison de la magnifique journée offerte par Dame nature qui n'a pas habitué les Québécois à tant de bonté cet été. 
Si les capitaines ouvriront leurs portes au public en fin de matinée mercredi, celui du navire-école TC Esmeralda, un impressionnant quatre mâts chilien, avait décidé de faire bande à part la veille en permettant aux gens d'aller à sa rencontre. Une impressionnante file s'est formée en quelques minutes à peine alors que la rumeur de cette ouverture précoce a circulé rapidement sur les quais. 
D'ailleurs, plusieurs personnes ont confié au Soleil craindre d'attendre des heures dans les prochains jours pour monter à bord des embarcations. L'organisation de RDV 2017 a prévu à cet effet diverses animations sur les quais afin de justement divertir la foule. 
En fin d'après-midi, les voitures étaient au ralenti dans le secteur du port alors que des policiers étaient déjà postés sur la rue Dalhousie afin de contrôler le trafic assez dense. À noter que d'importantes entraves à la circulation seront en vigueur dès mercredi de 9h30 à 23h tous les jours, et ce, jusqu'à samedi et dimanche de 7h à 14h.  Annie Mathieu
Pour plus de détails : www.rdv2017.com