Flambée des coûts des contrats de déneigement à Québec

Le déneigement coûtera plus cher aux citoyens de Québec la saison prochaine. La Ville cherche maintenant à comprendre les raisons de la forte hausse de 19 % des soumissions déposées.

La Ville de Québec a annoncé le démarrage d’une étude économique et financière sur l’évolution de l’industrie. Une étude rendue nécessaire depuis l’ouverture des plus récentes soumissions pour 11 des 45 zones déneigées par des entrepreneurs.

L’augmentation est telle que la Ville a rejeté les soumissions pour les zones Val-Bélair et les Rangs ouest (à l’ouest de la rue de l’Aéroport) ou les soumissions étaient en hausse d’autour de 50 %. Une seconde ronde d’appel d’offres sera lancée la semaine prochaine.

À titre d’exemple, la hausse est de 31,3 % dans Saint-Sacrement, 31,5 % pour le boulevard Wilfrid-Hamel et la route Jean-Gauvin, et de 33,5 % pour Mesnil-Nord.

«Je ne crois pas qu’il y a de la collusion. C’est une hypothèse quasiment exclue, mais on va l’évaluer», a lancé d’emblée le maire Régis Labeaume, qui mise sur les bonnes pratiques de la Ville en matière d’octroi des contrats pour faire cette affirmation.

Mais qu’est-ce qui explique la hausse? «Le 295 cm, il est moins bon depuis une couple d’années, résume le maire, faisant référence aux contrats à risques partagés, qui prévoit un ajustement en fonction des précipitations réelles à 295 cm, à plus ou moins 15 cm.

«Les entrepreneurs apprécient moins leur contrat qu’avant. Il va peut-être falloir qu’on s’ajuste. Je vais dire ça de même», ajoute-t-il, lorsqu’on lui fait remarquer que depuis deux ans la Ville défonce d’environ 10 millions $ le budget de déneigement de quelque 30 millions $. L’hiver dernier, la Capitale a reçu 387 cm de neige.

Plusieurs facteurs

La Ville a obtenu d’autres pistes de réponses en questionnant directement les entrepreneurs. Outre la clause d’ajustement des précipitations, ces derniers évoquent aussi le manque de disponibilité d’une main-d’oeuvre qualifiée, la durée des contrats de trois à cinq ans qui empêche un meilleur ajustement des coûts, la nécessité d’un ajustement au marché pour maintenir la profitabilité et l’allongement des distances de transport de neige.

C’est d’ailleurs le transport de la neige qui a connu la plus forte hausse du taux unitaire de déneigement, comparativement au soufflage de la neige, qui affiche une courbe plus régulière. Il est passé d’environ 2,50 $ le mètre cube transporté en 2009 à entre 3,50$ et 4$ pour le même mètre cube en 2019.

Plus en régie

Enfin, preuve qu’il y a un manque d’intérêt des entrepreneurs, le nombre de soumissionnaires a chuté de 50 % depuis trois ans. Ils étaient 20 en 2016, puis 16 en 2017, alors qu’il y en a seulement neuf en 2019.

La Ville effectue 54 % du déneigement en régie. Une des possibilités est d’augmenter ce ratio. «C’est une hypothèse qu’on étudie», confirme le maire. Une décision inévitable, selon le conseiller de Démocratie Québec.

«On apprend qu’il y a moins de soumissionnaires et que les soumissions sont plus élevées. Comme pour les ordures, on va devoir revenir en régie à moyen terme. On va commencer à tomber dans une zone où le travail en régie va être concurrentiel avec le privé.»

Projets-pilotes

M. Rousseau se réjouit aussi de l’annonce de projets-pilotes mis de l’avant dès l’an prochain dans le cadre de la révision de la politique de déneigement de la Ville. Le conseiller de Cap-aux-Diamants avait d’ailleurs lui-même tenu une soirée de consultation sur le sujet au printemps pour favoriser le déplacement des personnes vulnérables et les déplacements actifs.

Ainsi, la Ville veut faciliter les déplacements sur certains trottoirs en tout temps; revoir la fréquence de soufflage dans les quartiers résidentiels pour, notamment, réduire les inconvénients liés aux interdictions de stationnement; permettre le stationnement en alternance une rue sur deux dans les zones visées par une opération de déneigement; mieux déneiger les accès aux Abribus; et effectuer le déneigement de certaines pistes cyclables. Les endroits retenus n’ont pas été dévoilés.