Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Parmi les grands chantiers à venir, le remodelage du parvis de l’église Saint-Roch. «Ça fait longtemps qu’à l’Engrenage on aimerait aménager cet espace», note Rosemarie Lemieux. Les résidents seront consultés. Déjà, il y a un frigo partage.
Parmi les grands chantiers à venir, le remodelage du parvis de l’église Saint-Roch. «Ça fait longtemps qu’à l’Engrenage on aimerait aménager cet espace», note Rosemarie Lemieux. Les résidents seront consultés. Déjà, il y a un frigo partage.

Financement privé majeur pour la Table de quartier l’Engrenage de Saint-Roch

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Ça n’arrive pas souvent dans le monde des groupes communautaires. La Table de quartier l’Engrenage de Saint-Roch vient de recevoir un financement privé majeur qui l’aidera à améliorer la cohabitation des populations variées de la Basse-Ville ainsi que la participation des citoyens à l’embellissement de leur milieu de vie.

«On va enfin avoir les moyens de nos ambitions», laisse tomber Rosemarie Lemieux, une des membres de l’équipe. Il y a dix ans, à la naissance de l’Engrenage, deux personnes portaient la mission. «On va être 11 la semaine prochaine!»

L’Engrenage est un organisme de dialogue, de concertation. Son objectif : «Voir quels sont les besoins des citoyens et soutenir le milieu dans la réponse à ces besoins.» Pour y arriver, il essaie de rassembler les très nombreux groupes communautaires du quartier populaire. Et de faire le pont avec les gens d’affaires, le réseau de la santé, la Ville. 

Ceux qui visitent le secteur à l’occasion constatent que la faune y est diversifiée. Et que la rencontre entre les milieux socioéconomiques disparates peut créer de la friction tandis que l’embourgeoisement s’accélère. L’Engrenage tente d’aplanir les différences et d’améliorer le climat.

Il semble que cette mission ait séduit la Fondation Lucie et André Chagnon qui injecte 825 000 $ sur trois ans. Des fonds qui permettront de consolider l’équipe de l’Engrenage. 

Parmi les grands chantiers à venir, le remodelage du parvis de l’église Saint-Roch. «Ça fait longtemps qu’à l’Engrenage on aimerait aménager cet espace», note Mme Lemieux. Les résidents seront consultés. Déjà, il y a un frigo partage et un piano public. Faut-il plus de bancs, de verdure, un abreuvoir? Aussi : comment animer le site?

Il y a d’autres chantiers. Notamment pour aider les immigrants installés dans les HLM à apprivoiser le quartier et ses couleurs. Aussi pour favoriser l’implication des enfants dans leur milieu.

Un projet de verdissement est, en outre, en gestation. Mme Lemieux promet une annonce avant l’été.