Le maire de Québec Régis Labeaume

ExpoCité : «Le bon sens a prévalu», dit Labeaume

Régis Labeaume se réjouit de la décision des employés d'ExpoCité de reporter leur vote de grève. Il estime que la population a eu raison de s'indigner de la perspective d'un débrayage en plein tournoi de hockey pee-wee. «Je pense que le bon sens a prévalu. Quand la population parle, c'est important», a commenté le maire de Québec en point de presse mercredi.
La possibilité que le Tournoi international de hockey pee-wee - qui se tient du 12 au 23 février - ne soit affecté par une grève avait soulevé plusieurs craintes et critiques des citoyens. «Je pense que les employés ont compris l'appel de la population», a poursuivi le maire au lendemain d'une assemblée générale pendant laquelle les employés ont décidé de ne pas tenir de vote sur un mandat qui aurait pu mener à la grève de 130 employés d'ExpoCité.
Les syndiqués ont dit avoir pris cette décision parce que la Ville de Québec a déposé le jour même de l'assemblée une liste de six dates pour la reprise des négociations.
Mercredi, M. Labeaume a toutefois assuré que le fait que ces dates soient proposées le même jour que le vote n'est que fortuit. «Honnêtement, c'est un hasard», a-t-il conclu en invitant les employés d'ExpoCité, comme tous les cols blancs, «à s'asseoir et à négocier».