Le président-directeur général et fondateur de Piranha Agence Tactique, Dominic Gagnon, a envoyé une mise en demeure à la Ville.

ExpoCité: règlement à l'amiable entre la Ville et Piranha

La Ville de Québec a conclu une entente à l'amiable avec la firme Piranha au sujet du contrat de réalité augmentée qui avait été accordé de gré à gré à la firme avant de lui être retiré.
C'est l'ancien directeur général d'ExpoCité Pierre Gignac, qui avait mandaté la firme, sans procéder par appels d'offres, ce qui avait mené à son congédiement. Piranha poursuivait la Ville pour un montant de 263 880 $ pour des dommages et des dettes contractées.
Les deux parties se sont entendues pour un paiement de 94 980 $. Cela «ne comporte aucune admission de responsabilité ni reconnaissance de quelque nature que ce soit» de la Ville et «ce paiement est fait uniquement dans le but d'éviter les frais liés à un procès», lit-on dans la déclaration de règlement à l'amiable enregistré en Cour supérieure.