Titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires, mère de trois enfants, Dominique Turgeon est propriétaire du café-boulangerie Les Moulins La Fayette. Elle a précédemment travaillé dans le domaine de la publicité et des communications.

Équipe Labeaume misera sur Dominique Turgeon dans Neufchâtel-Lebourgneuf

Équipe Labeaume n’a pas perdu de temps. Le parti politique du maire de Québec annonce que la femme d’affaires Dominique Turgeon se présentera sous son étendard dans l’espoir de ravir le district Neufchâtel-Lebourgneuf, laissé vacant par le conseiller indépendant Jonatan Julien, élu à l’Assemblée nationale lundi. Reste à connaître la date de l’élection partielle.

«J’ai vraiment l’impression d’avoir décroché le gros lot», s’est félicité Régis Labeaume, mercredi, juste après avoir présenté sa recrue aux conseillers municipaux de son caucus. «C’est une femme d’une grande qualité.»

La vedette du point de presse, Dominique Turgeon, s’est dite «vraiment fébrile et très émue. […] C’est comme un défi que j’ai le goût de relever parce que j’ai toujours excellé dans le service à la clientèle. Puis, dans le fond, le service à la clientèle c’est un peu de la politique.»

Mme Turgeon ajoute : «Je vis dans Lebourgneuf depuis toujours. J’y travaille depuis près de 20 ans et j’y opère un commerce depuis près de 5 ans maintenant. […] Je connais les gens de mon secteur.» Elle aimerait notamment «faciliter la fluidité de la circulation sur le boulevard Lebourgneuf». 

La pénurie de la main-d’œuvre fait également partie des sensibilités de la candidate qui dit la subir «à tous les jours». «Ça aussi c’est un enjeu qu’on devra discuter.»

Titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires, mère de trois enfants, Dominique Turgeon est propriétaire du café-boulangerie Les Moulins La Fayette situé près des Galeries de la capitale. Elle a précédemment travaillé dans le domaine de la publicité et des communications, notamment à la radio d’Astral média et au Club Avantage Multi-Sports.

Date inconnue

La date de l’élection partielle n’est pas encore fixée, nous indique-t-on à la Ville. Mais les fonctionnaires ont déjà entamé les préparatifs pour le scrutin. Le greffier dispose de quelques semaines pour faire son annonce.

Comme l’expliquait récemment Le Soleil, la loi québécoise interdit à un élu de cumuler des charges aux niveaux municipal et national. Le greffier de Québec devra donc appeler les électeurs aux urnes, une opération dont le coût est estimé à 135 000 $.


« J’ai toujours excellé dans le service à la clientèle. Puis dans le fond, le service à la clientèle c’est un peu de la politique »
Dominique Turgeon

Équipe Labeaume ne contrôle plus le district Neufchâtel-Lebourgneuf depuis mai, depuis le départ fracassant de Jonatan Julien, qui était vice-président du comité exécutif. Le maire Régis Labeaume l’avait tenu responsable pour le cafouillage budgétaire de la future centrale de police projetée à l’angle du boulevard Pierre-Bertrand et de la rue des Rocailles.

Lorsque les médias ont révélé que le projet de 40 millions $ coûterait vraisemblablement plutôt 72 millions $ et que le terrain choisi est trop petit pour loger les voitures des policiers, le maire a critiqué son élu : «Mon collègue l’a échappé».

Jonatan Julien avait quitté Équipe Labeaume dès le lendemain. Il siégeait comme indépendant au conseil municipal.

Il s’est joint à l’équipe de la Coalition avenir Québec (CAQ) durant l’été et a remporté la victoire dans Charlesbourg avec une forte majorité lundi.