Martin Cauchon

Entente entre Groupe Capitales Médias et les employés de la rédaction du Soleil 

Les employés de la rédaction du Soleil se sont entendus avec le Groupe Capitales Médias sur le renouvellement de leur convention collective.
La nouvelle entente avec le groupe propriété de Martin Cauchon a été entérinée à 73% lors d'une assemblée générale, mardi midi. «Nous sommes heureux du vote convaincant des membres pour le renouvellement de la convention collective», s'est réjoui Jean-François Néron, président du syndicat des employés de la rédaction du Soleil
Le syndicat devient le 16e des 17 du Groupe Capitales Médias à s'entendre avec le nouveau propriétaire. Le dernier vote aura lieu mercredi. «Ces négociations ayant débuté le 16 avril, je félicite l'engagement des équipes à en être parvenu à un résultat aussi rapide», a salué le propriétaire, Martin Cauchon, par voie de communiqué. «Ceci démontre que nous amorçons une réelle ère de partenariat dans les relations avec nos employés et que nous partageons le même but, celui de faire de Groupe Capitales Médias la référence en information de qualité et de proximité au Québec.»
Le président et directeur général du Groupe Capitales Médias, Claude Gagnon, a souligné que l'entente entérinée par la rédaction du Soleil, mardi, prévoit plusieurs changements de fonds qui permettront le déploiement du nouveau modèle d'affaire du groupe. 
«Les nouveaux paramètres vont demander une souplesse au niveau des tâches que devront réaliser tous les employés de la salle de rédaction», a expliqué à ce sujet Jean-François Néron. «C'était nécessaire de faire l'exercice et cela permet d'envisager un avenir plus reluisant avec le nouveau propriétaire qu'il ne l'était lorsque nous faisions partie du groupe propriété de Gesca.»
Certains détails de l'entente restent à finaliser, mais cette dernière ne prévoit pas de compressions majeures dans la salle de rédaction du Soleil, explique le président du syndicat. «Je crois que c'est possible dans la réorganisation du travail envisagé d'éviter toute perte d'emplois, mais il reste des détails à fignoler au cours des prochains mois.»
Le renouvellement de la convention collective permettra au Soleil d'amorcer un nouveau virage numérique, notamment avec l'arrivée prochaine d'une application cellulaire et d'un format tablette.